Actualités

Le cofondateur de Quadriga CX rattrapé par son passé criminel

Le PDG-fondateur de QuadrigaCX, présumé mort en Inde en décembre 2018, était associé à Michael Patryn. Un homme qui s’appellerait en réalité Omar Dhanani et qui aurait déjà été condamné aux États-Unis pour fraude et blanchiment d’argent.

 

Ensemble, Michael Patryn et Gerald Cotten ont créé QuadrigaCX en décembre 2013, l’une des premières plateformes d’échange de cryptomonnaies au Canada.

Le 9 décembre 2018, lors d’un voyage en Inde, Cotten serait décédé de complications de santé, emportant avec lui les clefs de sécurité des portefeuilles de l’entreprise. Il aurait pris soin, le 27 novembre 2018, de rédiger un testament faisant de sa femme son légataire universel.

Alors qu’une procédure judiciaire est en cours devant la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse au Canada, il s’avère que l’ancien partenaire de Cotten aurait déjà eu des démêlés avec la justice américaine.

En mars 2003, Omar Dhanani a officiellement changé de nom en Colombie-Britannique pour s’appeler Omar Patryn. En 2008, il a opéré des démarches, dans la même province canadienne, pour à nouveau faire changer son nom en Michael Patryn.

En 2005, âgé de 22 ans, Dhanani a plaidé coupable, aux USA, dans une affaire de fraude à la carte de crédit. Il a aussi participé à l’exploitation de shadowcrew.com, un site spécialisé dans le trafic de numéros de cartes bancaires volés.

Selon les greffes des tribunaux de l’Etat de Californie, il a également été reconnu coupable, en 2007, de cambriolage, de vol qualifié et de fraude informatique. Après avoir purgé une peine de prison, les Etats-Unis l’ont expulsé vers le Canada où il s’est reconverti en « entrepreneur Bitcoin ».

Patryn a récemment nié être Dhanani dans la presse mais les enregistrements canadiens obtenus par Bloomberg confirment qu’il a changé de nom deux fois : en 2003 et 2008.

Contacté par le média américain, il a refusé de commenter son passé judiciaire et son changement de nom. Il aurait quitté QuadrigaCX trois ans auparavant, suite à un “désaccord important” avec Cotten et n’aurait plus été impliqué, depuis, dans les opérations et la gestion de la plateforme.

“J’ai parlé avec lui en novembre [2018], lorsqu’il m’a envoyé un message le jour de mon anniversaire. Je ne savais pas qu’il était marié, ni en Inde jusqu’à l’annonce officielle de sa mort.” a déclaré Patryn.

Cette révélation épaissit le mystère autour du crypto-exchange QuadrigaCX, dont la fermeture en janvier dernier a fait perdre plus de 125 millions d’euros en crypto-monnaies à plus de 100 000 personnes.

> Suite au scandale Quadriga CX, le Canada cherche à encadrer les crypto-bourses

> Le PDG de QuadrigaCX évoque le stockage de Bitcoin dans un ancien podcast

> Un ingénieur logiciel perd 370 000€ en Bitcoin dans l’affaire QuadrigaCX

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé