Le cofondateur de Ripple donne $25M en XRP à l’université d’État de San Francisco

La San Francisco State University a reçu un don de 25 millions de dollars en XRP de la part d’un ancien élève, Chris Larsen, cofondateur de l’entreprise Ripple Labs Inc.

 

Ce don en cryptomonnaie, le plus gros qu’une université américaine ait jamais reçu, vient abonder la campagne de financement de 150 millions de dollars lancée par l’Université d’État de San Francisco et dorénavant atteinte à 91%.

Ce n’est pas la première fois qu’une donation est effectuée en cryptomonnaie mais les 56 millions de XRP, donnés par Chris Larsen (diplômé en 1984), son épouse, Lyna Lam, et Rippleworks, une fondation à but non lucratif créée en 2015 par Chris Larsen et Doug Galen, en font le don le plus important jamais réalisé à une université américaine sous la forme de crypto-devises.

La présidente de l’Université, Leslie E. Wong, s’en est félicitée lors d’une allocution officielle présentant les différentes donations ayant permis d’atteindre 136 millions de dollars dans le cadre de la campagne globale de financement « BOLD thinkink ». Il est aussi prévu que le College of Business soit renommé en « Lam Family College of Business », pour remercier le couple de philanthropes.

L’Université d’État de San Francisco a cependant d’abord hésité avant d’accepter le don, notamment pour des questions de sécurité. Après avoir pris conseil auprès d’avocats et d’experts en cryptomonnaies, l’Université a finalement accepté le don et échange progressivement ses tokens XRP contre des dollars.

Lors de propos rapportés par le SanFranciscoChronicle, Chris Larsen a déclaré :

“Nous voulons nous assurer que l’état de San Francisco soit à la pointe de la technologie financière”.

Selon ce dernier, les cryptomonnaies sont “un second Internet” qui permet de déplacer non pas simplement des données, comme le fait le web traditionnel, mais de la “valeur“.

Depuis l’année dernière, Ripple s’intéresse de près au monde universitaire. En atteste son programme University Blockchain Research Initiative (UBRI), qui vise à financer des universités à travers la planète pour soutenir et accélérer l’adoption des blockchains et des crypto-monnaies.

Une trentaine d’universités bénéficient d’un programme de financement de l’ordre de 50 millions de dollars, parmi lesquelles l’université de Stanford, le CITP de Princeton, l’université de Corée, l’University College London ou encore l’Australian National University.

> Ripple forme un fonds de $100M pour accélérer l’utilisation de la blockchain dans les jeux vidéo

> XBT Provider lance des ETPs Litecoin et XRP sur le Nordic Growth Market


La newsletter de Cryptonaute :