Accueil Coinbase réfléchit à lancer une entité à l’étranger pour le trading de produits dérivés
Plateformes d'échange, Toute l'actualité

Coinbase réfléchit à lancer une entité à l’étranger pour le trading de produits dérivés

Charles Ledoux
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Les clients institutionnels de Coinbase Global Inc. ont été contactés par la société au sujet de son intention de mettre en place une nouvelle plateforme de crypto trading à l’étranger.

Les négociations restent confidentielles

Les discussions avec les markets makers et les sociétés d’investissement ont porté sur la possibilité d’établir un lieu alternatif, loin du marché principal de Coinbase, pour les clients mondiaux. Du fait de la confidentialité des négociations, ces informations ont été révélées de manière anonyme.

Les pourparlers se déroulent dans le contexte d’une intensification de la répression américaine contre les crypto-monnaies. Coinbase n’a pas encore décidé où la plateforme pourrait être basée, mais la société a discuté avec les markets makers de la possibilité de connexion.

Un porte-parole de Coinbase a refusé de commenter spécifiquement les discussions. Toutefois, il a déclaré que, conformément à sa mission d’accroître l’adoption mondiale des crypto-monnaies, la société évalue les options géographiques et rencontre des responsables gouvernementaux dans des juridictions de réglementation de haut niveau.

L’environnement américain pour les sociétés d’actifs numériques continue de se détériorer à la suite d’une série d’actions réglementaires et de faillites des banques. Alors que les services de Coinbase sont disponibles dans plus de 100 pays, les commandes de clients du monde entier sont actuellement acheminées vers la même plateforme américaine.

Lorsqu’il a été demandé lors d’un appel aux résultats le mois dernier si Coinbase envisagerait d’exploiter une entreprise offshore, Emilie Choi, directrice des opérations de l’entreprise, a déclaré :

L’expansion internationale continuera d’être un élément essentiel de notre fonctionnement”. Coinbase est encouragé par les développements réglementaires dans l’Union européenne et au Royaume-Uni, et continuera d’investir en Europe et au Royaume-Uni.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

cryptonaute twitter

Un contexte américain de plus en plus décourageant

Fondée à San Francisco en 2012, Coinbase est l’une des plateformes de trading crypto les plus anciennes et les plus connues au monde. L’exchange fait partie des mieux réglementés lui a permis d’émerger comme une présence constante tout au long de l’histoire mouvementée de la crypto aux États-Unis.

Toutefois, ce même statut l’a également rendu moins flexible que ses pairs opérant dans des juridictions offshore. L’expansion potentielle de Coinbase fait suite à une vague de mesures réglementaires contre les sociétés de cryptographie aux États-Unis, depuis l’effondrement soudain de FTX à la fin de l’année dernière.

Au cours des derniers mois, les régulateurs ont visé tout, des stablecoins au staking, en imposant des millions de dollars d’amendes. La répression s’est accompagnée de la fermeture de plusieurs banques compatibles avec les crypto-monnaies.

Ces conditions ont incité les entreprises crypto à rechercher des rivages plus conviviaux. Dubaï, Hong Kong et l’Europe étant considérés comme des zones plus accueillantes en raison des réglementations, des processus d’octroi de licences dédiés et des régimes fiscaux favorables.

Le capital a commencé à se déplacer à l’étranger, l’opérateur de stablecoins Archblock ayant récemment transféré 1 milliard de dollars de réserves soutenant le token TrueUSD aux Bahamas depuis les États-Unis.

Les dirigeants de Coinbase ont exprimé leur inquiétude face à la répression réglementaire croissante aux États-Unis.

Il est décevant de constater que les régulateurs n’accueillent pas nécessairement la transparence et la participation du public dans leur élaboration de règles. Les agences américaines, en particulier, affichent une position décousue concernant la cryptographie qui pousse l’industrie à l’étranger.


Source : TheBlock


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram