Japon : L’échangeur Coincheck retire Monero et Zcash de sa plateforme

La plateforme d’échange Coincheck a annoncé le retrait des devises digitales offrant un trop fort anonymat suite aux nouvelles directives mises en place par l’Autorité des services financiers (FSA) du Japon.

 

L’échangeur Coincheck récemment acquis par Monex est victime de la nouvelle politique mise en place par la FSA. Les devises Monero, Dash, Zcash et Augur seront retirées du service le mois prochain.

Comme reporte SputnikNews, ces nouvelles règles visent à réduire l’utilisation des devises digitales profitant d’un trop fort anonymat et pouvant être utilisées pour du blanchiment d’argent selon l’agence de régulation japonaise.

Les utilisateurs sont invités à déplacer ces 4 crypto-monnaies vers un autre portefeuille avant qu’elles ne soient converties en yens le 18 juin 2018.

Une politique très différente du régulateur américain SEC qui a récemment autorisé l’échange du Zcash sur le service accrédité Gemini.

Coincheck a été victime de l’un des plus gros hacks de l’histoire en janvier dernier, plus de 500 millions de NEM (XEM) ont été dérobés (environ 500 millions de dollars). Le service a ensuite annoncé qu’un plan de remboursement pour les victimes serait mis en place puis a connu des difficultés avec les organismes de régulation.

Alors qu’il annonçait fermer ses portes, le puissant groupe japonais Monex a décidé de le racheter. On apprenait fin avril que l’échangeur restait rentable malgré le vol subi en début d’année.

A voir aussi :