Le Comité de Bâle alerte sur les risques liés à la croissance des crypto-actifs

Le Comité de Bâle sur le contrôle bancaire a annoncé que la croissance continue des crypto-bourses et des produits financiers cryptographiques pourrait potentiellement menacer la stabilité financière.

 

Dans un communiqué, le principal organisme mondial de normalisation en matière de réglementation prudentielle des banques, le Comité de Bâle, a alerté sur les risques potentiels liés à la croissance des crypto-monnaies.

“Les crypto-actifs ont connu une croissance continue ces dernières années. Bien que le marché des actifs cryptographiques reste relativement petit par rapport à celui du système financier mondial et que les expositions directes des banques soient très limitées, le Comité estime que la croissance des plateformes de négociation d’actifs cryptographiques et des nouveaux produits financiers liés à ces technologies pourrait potentiellement poser des problèmes pour la stabilité financière et augmenter les risques auxquels les banques sont exposées.” peut-on lire dans le document.

Hébergé par la Banque des règlements internationaux (BIS) à Bâle, le Comité a également demandé aux institutions financières d’adopter plusieurs mesures afin de lutter contres les risques associés aux crypto-monnaies.

“Les crypto-actifs présentent un certain nombre de risques pour les banques, notamment des risques de liquidité, de crédit, de marché, opérationnel (y compris fraude et cyber-risques), de blanchiment de capitaux, de financement du terrorisme, juridiques et de réputation.” a expliqué le forum.

Le Comité a conclu en indiquant qu’il clarifierait le traitement prudentiel des investissements en crypto-monnaies en temps voulu.

A l’automne dernier, Agustin Carstens, le directeur de la BIS, avait déclaré que les crypto-investisseurs “n’achetaient rien de plus qu’un algorithme logiciel“.

Plus récemment, la BIS, a publié un rapport affirmant que Bitcoin devait délaisser la preuve de travail (Proof-of-Work) pour “résoudre ses problèmes”.

De plus en plus d’institutions financières autour du monde s’intéressent aux actifs virtuels et commencent à proposer des crypto-produits à leurs clients. Vous pouvez consulter notre rubrique Banque pour suivre leur actualité dans l’espace cryptographique.

> PDG Ripple : Les grandes banques n’utiliseront pas le JPM Coin