Actualités

L’un des principaux concurrents de TRON voulait aussi acquérir BitTorrent

D’après une enquête, l’organisation blockchain NEO avait également pour ambition de mettre la main sur BitTorrent. Malgré une offre supérieure, le célèbre protocole P2P a finalement été vendu au fondateur de TRON.

 

En mai 2018, lorsque les rumeurs concernant le rachat de BitTorrent par l’entreprise TRON ont commencé à émerger, le créateur de BitTorrent, David Chao, avait révélé que d’autres acheteurs étaient intéressés et avaient proposé des offres d’achat supérieures à celle de Justin Sun, le fondateur de TRON. Toutefois, à ce moment là, aucune information n’avait fuité au sujet des autres concernés.

Le média spécialisé Coindesk a mené une investigation et a révélé que l’un des principaux rivaux de TRON, NEO, était en réalité le second acheteur potentiel de BitTorrent.

C’est via sa société de capital risque nommée Neo Global Capital que NEO aurait fait une offre de 170 millions de dollars à BitTorrent, soit 50 millions de dollars de plus que TRON.

Cependant, NEO n’a pas remporté la vente et le logiciel a été acquis officiellement par TRON le 24 juillet dernier.

Selon des documents émanant du conseil de BitTorrent, l’offre de Neo Global Capital “n’était pas la plus favorable pour la société et ses actionnaires” malgré un montant supérieur proposé.

Le conseil à écrit :

“La transaction risque de ne pas être réalisée en raison de la clôture prévue de la transaction proposée en 2018, les actifs principaux de Neo Global Capital étant des avoirs en crypto-monnaie, nécessitant une conversion de devise supplémentaire avant la clôture de la transaction proposée.”

La principale raison évoquée est le délai que pourrait prendre la transaction avec la firme chinoise Neo Global Capital. En Chine, les mouvements de capitaux sont très surveillés et les opérations peuvent parfois être longues et fastidieuses.

L’organisation TRON est aussi basée en Chine mais contrairement à NEO, elle aurait été la première à approcher BitTorrent et aurait commencé à acheter des actions BitTorrent dès le mois de décembre 2017 facilitant ainsi une future acquisition.

> NEO s’associe à Certik pour renforcer la sécurité de sa blockchain

> TRON noue un partenariat avec un fabricant de toilettes intelligentes

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé