Accueil Conserver son Bitcoin longtemps peut rapporter gros
Actualités sur Bitcoin, Toute l'actualité

Conserver son Bitcoin longtemps peut rapporter gros

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Comme la France en mars, l’État coréen réalise une très belle opération en encaissant 10,8 millions de dollars grâce au Bitcoin. Comment ? Grâce à du BTC confisqué en 2017 et conservé depuis.

Les États seraient-ils devenus des as du trading de Bitcoin ? Pas encore. S’ils réalisent actuellement des transactions record, c’est presque par accident. Ils bénéficient du prix historique du BTC… et aussi des lenteurs de la justice.

Pour la Corée du Sud, la vente de Bitcoin lui permet d’alimenter le budget du pays à hauteur de 10,8 millions de dollars. Pour la première fois, les autorités ont en effet procédé à la vente judiciaire de crypto-actifs.

Du Bitcoin gelé sur un cold storage depuis 2017

Le BTC avait été saisis par les autorités en 2017 dans le cadre d’une affaire criminelle. Depuis, la crypto croupissait sur un cold storage. Et la justice a donc choisi le bon moment pour procéder à sa cession.

Le 17 mars, la France organisait elle aussi sa première vente aux enchères publiques judiciaire pour de la cryptomonnaie. Or, celle-ci aurait pu intervenir un an plus tôt. Le BTC ne cotait pas à des sommets cependant.

Entre mars 2020 et mars 2021, la valeur de Bitcoin grimpait de 4500 euros à près de 50.000. Ces enchères s’avèrent donc une opération fructueuse pour l’État français. Il en va donc de même en Corée du Sud.

Comme le précisent nos confrères de CoinTelegraph, entre avril 2017 et avril 2021, le cours du BTC affiche plus de 4000% d’augmentation. Quatre ans auparavant, un Bitcoin s’échangeait à environ 1300 dollars.

Une vente bien calée sur le cours du Bitcoin

Grâce à ce BTC confisqué, la Corée aurait alors, au mieux, récolté 238.000 dollars. Finalement, c’est 10,8 millions de dollars qui rentrent dans les caisses de l’État. Et ce, presque paradoxalement, alors que le pays durcit la législation sur les cryptomonnaies.

Le gouvernement souhaite imposer des règles plus strictes aux exchanges et fournisseurs de services crypto. Ceux-ci doivent identifier précisément leurs clients et communiquer sur leur activité auprès du régulateur.

Et avec une démocratisation de la cryptomonnaie, qui s’étend aussi à la criminalité, les confiscations et reventes de crypto-actifs devraient devenir plus courantes un peu partout dans le monde. Aux États-Unis, de telles cessions interviennent déjà depuis plusieurs années.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram