Accueil Cosmos accélère son voyage… à travers la cryptosphère
Toute l'actualité

Cosmos accélère son voyage… à travers la cryptosphère

Marc-Antoine Caen Poletti
Cosmos (ATOM)

Cosmos porte bien son nom, et nous propose un voyage vers les étoiles !

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Encore considéré il y a quelques mois comme un projet certes innovant mais secondaire par rapport aux géants, le projet Cosmos a connu une croissance étonnante en fin d’année. Si la blockchain Atom est la plus importante de cette écosystème, ses partenaires ont aussi entamés une belle hausse. L’addition de toute leur capitalisation en fait un des écosystèmes les plus importants. La force de Cosmos c’est la connexion et l’interaction constante de toutes ses blockchains. Avec la montée en puissance d’Osmosis, Cosmos est définitivement entrée dans l’ère de la DeFi

 

  • Cosmos: l’internet des blockchains
  • Osmosis, le second centre de Cosmos
  • L’ère de la DeFi: l’arrivée des smart contracts et de NovaDAO

L’écosystème Cosmos Network

Cosmos tout comme Polkadot fait entrer la cryptosphère dans sa troisième ère. Si la première ère commence avec le bitcoin et les blockchains comme moyens de paiement décentralisés, la seconde est celle d’Ethereum et des smart-contracts. Malheureusement leur multiplication finit par congestionner les blockchains et leur transposition d’une blockchain à une autre devient de plus en plus exaspérante. La troisième ère est celle de l’interopérabilité et de la spécialisation. Cosmos est un ensemble de blockchains spécialisées et donc sans smart-contract. Celles-ci sont entièrement intéropérables car elles peuvent s’envoyer des messages entre elles, dont évidemment des tokens.

L’IBC (Inter Blockchain Communication) rend donc inutile les bridges à l’intérieur de l’écosystème. Dans celui-ci chaque blockchain, appelée zone, a une spécialité. Atom sert avant tout à la sécurisation. C’est la principale porte d’entrée vers l’écosystème car cette cryptomonnaie est présente sur la plupart des échanges. Akash sert de cloud et de puissance de calcul et Secret Network offre une confidentialité des transactions. Cosmos a aussi son mème token avec le Chihuahua apparu en décembre et qui sera chargé de la communication autour de l’écosystème. Ainsi l’écosystème global s’enrichit à chaque nouvelle zone grâce aux interactions qui se font entre elles. Cet esprit communautaire se retrouve aussi dans les airdrops dont bénéficient en général ceux qui stakent leur Atom et qui participent aux votes pour la gouvernance du système.

cryptonaute twitter

Osmosis, un concurrent de Atom coin ?

On peut parler d’un Atom Cosmos hub car à terme tous les transferts IBC devraient passer par Atom. Mais Osmosis peut de plus en plus prétendre à la seconde place dans Cosmos.Le succès de Osmosis est un cas étrange dans la cryptosphère. Cette cryptomonnaie a réussi à dépasser un milliard de dollars en capitalisation en étant listée que sur une seule plateforme d’échange: MEXC. En un sens, Osmosis n’en a pas besoin car il est indispensable au fonctionnement de Cosmos.

Si Atom a surtout un rôle de sécurisation, Osmosis est le principal fournisseur de liquidité. Son DEX est très souvent le seul endroit où on peut acheter les tokesn des nouvelles zones de Cosmos. Le prix de ces nouveaux tokens se définit très souvent en fonction du prix de l’OSMO. L’utilité de ce token pour le calcul des prix et les échanges est donc favorable à une poussée haussière continue. Lorsqu’on regarde le site Map Of Zones qui indique les transferts sur l’IBC, on peut ainsi constater que la majorité des transferts transitent par Osmosis.

 

Le Liquidity Bootstrapping Pool, la dernière innovation d’Osmosis

Osmosis innove aussi dans les protocoles depuis quelque temps le Liquidity Bootstrapping Pool qui arrive aussi sur Polkadot. Le LBP s’utilise lors du lancement  d’un nouveau token pour apporter de la liquidité et définir son prix. Ce procédé consiste à mettre en vente une petite quantité d’un token dans un premier temps. Le token a alors un prix assez élevé mais des tokens s’ajoutent peu à peu à la pool de liquidité ce qui fait descendre son prix.Ce sont les acheteurs qui décident donc à quel prix ils sont prêts à acheter ce token ce qui conduira à stabiliser son prix. Ce procédé assez novateur permet de contrer l’utilisation de bot lors des lancements et évite les manipulations de prix.

L’arrivée des smart contracts

Le succès d’Osmosis a été le premier pas de Cosmos dans la DeFi. S’il restera sans doute un des principaux fournisseurs de liquidités, Cosmos avait besoin de donner une place aux projets plus expérimentaux. La zone Juno se destine à avoir ses fonctions. Son DEX Junoswap vient d’être lancé avec des premières fonctionnalités qui seront peu à peu complétées. Mais la grande innovation de cette zone est la possibilité de créer des smart contracts et donc d’autres projets. Cette possibilité sera aussi présente sur Evmos qui arrive dans quelques semaines. Celle zone aura une Ethereum Virtual Machine, ce qui ouvrira l’écosystème Cosmos à la liquidité présente sur les blockchains dotées d’un EVM!

 

NovaDAO, la première réserve de valeur sur Cosmos

Mais ce sera sans aucun doute NovaDAO qui va apporter la plus grande innovation en proposant une réserve de valeur sur Cosmos. Le lancement de NovaDAO se fera en deux temps. En février, le protocole sera lancé en tant que smart contract sur Evmos avant de devenir une zone autonome. En ayant une réserve de valeur, toutes les zones de Cosmos pourront contribuer et profiter de cette trésorerie. Au contraire, dans les blockchains EVM chacune doit avoir sa propre réserve de valeur. Elles peuvent même en avoir chacune d’innombrables, dont des scams. NovaDAO prend le temps de construire sa propre blockchain pour se spécialiser dans ce protocole. C’est un gage de sécurité pour l’entrée de Cosmos dans la DeFi 2.0.

La saignée rouge des derniers rouges ne doit pas nous dérouter. L’avenir des cryptomonnaies n’est pas menacé et Cosmos en fera partie. Avec Polkadot, cet écosystème ouvre l’ềre de l’interopérabilité complète. Atom, Osmosis et les autres zones de cet ensemble sont donc vouées à avoir un rôle prépondérant. En attendant des jours plus radieux, le développement de Juno et la prochaine arrivée de NovaDAO vont enrichir une nouvelle fois cet internet des blockchains.

 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram