Le cours d’Ethereum (ETH) chute de plus de 30% en moins d’une semaine

L’ether (ETH) continue sa chute amorcée au début de l’année 2018, son cours évolue autour de 172$ à l’heure de la rédaction de cet article. Selon certains experts, la “folie ICO” serait terminée et expliquerait en partie cette importante baisse.

 

D’après Joe DiPasquale, directeur du fonds crypto-monnaie BitBull Capital, l’engouement des investisseurs pour l’ether (ETH) s’estompe car beaucoup d’ICOs lancées sur la blockchain Ethereum se sont révélées être des échecs.

Il a aussi expliqué que de nombreuses organisations ont été contraintes de vendre partiellement voire en totalité leurs avoirs en ethers afin de payer les dépenses liées à leur projet.

Source : CoinMarketCap

Mr DiPasquale a déclaré lors d’une interview accordée à CNBC :

“Le cours d’ethereum a gonflé en raison de la ‘manie des ICOs‘. Alors que les gens investissaient dans des ICOs, l’équation entre l’offre et la demande s’est déséquilibrée.”

On peut également noter le récent rejet d’un juge américain concernant une affaire dans laquelle un défendeur soutenait que deux crypto-monnaies étaient hors de portée des lois fédérales sur les valeurs mobilières.

D’après LesEchos, le futur procès pourrait ouvrir la voie à une classification des jetons émis lors des ICOs comme des titres financiers (securities tokens) et ainsi compromettre de nombreux projets blockchain lancés via des levées de fonds virtuelles.

En outre, le jeune prodige Vitalik Buterin, co-fondateur d’Ethereum et principale figure publique de l’organisation, a récemment expliqué qu’il n’y avait plus d’occasion de multiplier la croissance de l’écosystème blockchain comme avant.

Suite à la reprise de ses propos par les médias et à l’effarement des détenteurs d’ethers, Mr Buterin a précisé hier sur Twitter qu’il parlait d’une hyper croissance (x1000) et qu’aujourd’hui, si les prix venaient à être multipliés par 1000 comme à l’époque, le marché pèserait alors plus de 70% du total de la richesse mondiale.

“Pour être clair, je n’ai jamais dit qu’il n’y avait pas de place pour la croissance dans l’écosystème crypto. Ce que je dis, c’est qu’une grande partie de la population a déjà entendu parler de crypto et que maintenant la crypto doit progresser grâce à sa réelle utilité et non avec du marketing. Un x1000 aujourd’hui signifierait un marché à 170 000 milliards de dollars.”

Un autre expert, Mati Greenspan, analyste chez eToro, a commenté la situation lors d’un entretien avec Business Insider. Selon lui, Ethereum ne fait que suivre la tendance baissière actuelle et les récents propos de Mr Buterin n’ont pas aidé à inverser la tendance.

“Il ne fait que suivre la même tendance. Je pense aussi que Vitalik Buterin a probablement quelque chose à voir avec ça. Il a dit que la multiplication de la croissance par 1000 était terminée. Le fait qu’il soit moins optimiste pourrait être une des raisons de cette baisse.”

> Wirex ajoute Ethereum (ETH) à son portefeuille crypto-monnaie

> Google lance un explorateur de données pour la blockchain Ethereum

> CBOE devrait lancer des futures sur Ethereum d’ici la fin de l’année