La crypto-bourse Bitsane disparait avec les fonds de ses clients

Bitsane, un populaire crypto-exchange irlandais qui proposait notamment du XRP, a récemment disparu de la circulation avec les cryptomonnaies de ses utilisateurs.

 

Autour de la mi-juin, Bitsane annonçait « désactiver temporairement les retraits pour des raisons techniques ». Quelques jours plus tard, le 17 juin 2019, l’entreprise a mis son site hors ligne, supprimé ses réseaux sociaux et désactivé ses principales adresses e-mails, rapporte Forbes.

Tout porte ainsi à croire que nous assistons à une nouvelle escroquerie de sortie (ou exit-scam) par une crypto-bourse. En outre, les profils Linkedin des principaux dirigeants ont également été supprimés.

L’échangeur, fondé en 2016 à Dublin, proposait notamment l’achat de XRP et a séduit bon nombre de crypto-traders (246 000 utilisateurs au total) intéressés par cette cryptomonnaie, qui n’était pas encore disponible sur Coinbase à l’époque.

Les victimes de Bitsane ont créé un chanel Telegram afin de se soutenir et s’entraider. Un des clients, un américain, aurait perdu plus de 150 000$ en Bitcoin et XRP, suite à l’escroquerie.

“J’essayais d’échanger mes XRP contre du Bitcoin ou du cash, et le site indiquait sans cesse que l’opération était invalide. Je sentais qu’il y avait un problème.” a commenté l’utilisateur en question.

Bitsane a notamment été rendu célèbre par son listing sur le média américain CNBC, qui classait la plateforme comme un service fiable pour acheter du Ripple (XRP), aux côtés d’autres crypto-exchanges tels que CoinCheck ou Korbit.

Cette sombre histoire montre une nouvelle fois que laisser ses cryptomonnaies sur une plateforme d’échange en ligne est une très mauvaise idée. Préférez stocker vos jetons numériques dans un véritable wallet avec lequel vous êtes le seul à détenir vos clés privées, ou mieux, dans un portefeuille hardware physique comme le Ledger Nano X.

> 6 individus arrêtés pour avoir volé €24M en crypto-monnaies

> Hack Bitrue : Près de €4M en Ripple (XRP) et Cardano (ADA) volés


La newsletter de Cryptonaute :