Accueil La crypto-bourse DX Exchange ferme ses portes dans la tourmente
Plateformes d'échange, Toute l'actualité

La crypto-bourse DX Exchange ferme ses portes dans la tourmente

Cryptonaute

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Plus de 70 employés de DX Exchange ont déposé une requête devant un tribunal israélien afin que la crypto-bourse estonienne soit placée en procédure de liquidation judiciaire.

 

Annoncé début 2019 comme une nouvelle plateforme de négociation de titres financiers tokenisés révolutionnaire, DX.Exchange, qui se targuait notamment d’exploiter le moteur d’appariement du Nasdaq, vient d’entrer en procédure de faillite, rapporte le TimesOfIsrael.

Basée en Estonie, la plateforme était en réalité détenue et exploitée par la société israélienne CX Technologies, révèlent 78 employés de DX.Exchange dans une plainte déposée fin octobre devant la justice israélienne.

La plainte indique aussi que CX technologies est une entreprise qui succède à SpotOption, une compagnie israélienne soupçonnée par le FBI d’avoir participé à des arnaques autour des actions binaires en 2018.

Selon le document, plus de la moitié des salariés de CX technologies étaient d’anciens employés de SpotOption. La plupart des employés n’auraient pas touché leur salaire depuis le mois de septembre. En outre, CX technologies serait poursuivi par plusieurs de ses créanciers.

L’échangeur, qui avait reçu une licence en Estonie et collecté des fonds lors de plusieurs token sale privés, avait également obtenu une importante couverture dans la presse spécialisée. Même la très sérieuse agence de presse Bloomberg l’avait présenté comme une nouvelle plateforme qui envisageait « de proposer des versions numériques de grands stocks américains », tout en affirmant que la tokenisation des actifs réels était « une tendance en vogue dans la crypto ».

Suite à la plainte déposée par ses employés, DX Exchange annonçait la fermeture de ses services au début du mois de novembre. CX Technologies est détenu à 90% par Pinhas Patarkazishvili, qui possédait SpotOption, et à 10% par Daniel Skowronski, le PDG et visage de la défunte plateforme de trading.

Edit : 25/11/2019 12h03 : Ce lundi, Skowronski est revenu sur l’affaire et a déclaré que DX Exchange n’avait pas encore déposé le bilan.

“Nous sommes encore en discussion pour une acquisition,” a-t-il ajouté.

Questions & Réponses (0)

Vous avez une question? Notre panel d'experts est là pour vous répondre. Soumettre ma Question

Leave a Comment

Write a Review

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Cryptonaute

Cryptonaute

Cryptonaute est un média en ligne français créé en 2017. Notre but est de démocratiser les cryptomonnaies et de fournir des informations qualitatives sur ce secteur parfois complexe. Composée de rédacteurs professionnels, notre équipe est passionnée par les nouvelles technologies et les changements apportés grâce aux cryptomonnaies.
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram