Le sud-coréen Bithumb s’attaque aux Émirats arabes unis

Bithumb va lancer une nouvelle plateforme d’échange de crypto-monnaies aux Émirats arabes unis en collaboration avec la firme d’investissement émiratie Nvelop.

 

L’entreprise sud-coréenne Bithumb souhaite développer ses activités aux Émirats arabes unis et va ouvrir un nouveau crypto-exchange, rapporte FinancialNews.

Bithumb a signé un protocole d’accord avec la société Nvelop, une coentreprise créée par E11 Investment Fund et le groupe Asia Capital Tril Ventures.

Les 2 entités travailleront ensemble afin de proposer un service réglementé offrant l’échange de crypto-actifs contre de la monnaie-fiat aux EAU.

“Le partenariat avec Nvelop permettra de nous implanter au Moyen-Orient en tant qu’échangeur mondial. En 2019, nous allons nous ouvrir à d’autres régions du monde.” a commenté un représentant de la compagnie.

L’année dernière, Bithumb avait annoncé étendre ses services à la Thaïlande et au Japon.

En juin, le service a subi un piratage et perdu près de 27 millions d’euros en diverses crypto-monnaies.

Cet automne, la plateforme a vendu 38% de son capital à la société singapourienne BK Global Consortium, spécialisée dans l’investissement blockchain.

> L’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis dévoilent un projet de crypto-monnaie


La newsletter de Cryptonaute :