Le crypto-exchange Coinnest ferme ses portes

Le sud-coréen Coinnest a annoncé la fermeture de son service d’échange de crypto-monnaies.

 

Sur son site internet, Coinnest a fait savoir que sa plateforme de trading de cryptomonnaies fermait ses portes et que ses clients disposaient encore de 2 semaines pour retirer leurs fonds.

La crypto-bourse très populaire en Corée du Sud a expliqué ne plus être en mesure de continuer son activité face “aux changements et mouvements dans l’industrie de la blockchain et des cryptos“, sans préciser lesquels.

Dans un entretien accordé au média Coindesk, un porte-parole de Coinnest a donné plus d’informations sur cette décision.

“C’est le résultat naturel d’une diminution des volumes des transactions. Les questions de réglementation et les décisions commerciales ont servi de base à cette décision.” a-t-il dit.

L’année dernière, le PDG et plusieurs employés de l’entreprise ont été arrêtés pour fraude et étaient accusés d’avoir détourné des fonds appartenant à certains de leurs clients.

Début 2019, alors qu’il tentait d’effectuer un airdrop pour le jeton We Game Tokens, Coinnest a accidentellement envoyé 4,6 millions d’euros en diverses crypto-monnaies, y compris Bitcoin, à ses utilisateurs.

Des événements, cumulés à la chute des cours des crypto-monnaies, qui ont sans doute amené la firme sud-coréenne à mettre la clé sous la porte.

> Le sud-coréen Kakao Corp lève $90M lors d’une ICO privée

> La Corée du Nord piraterait des cryptomonnaies en Asie du Sud-Est


La newsletter de Cryptonaute :