ActualitésRegulation

Crypto-monnaie : Andreessen Horowitz a organisé une réunion avec des régulateurs américains

Andreessen Horowitz a organisé une réunion avec de nombreux législateurs et régulateurs américains dans le but de les rassurer sur le développement des cryptomonnaies.

 

En mai dernier, la puissante société de capital risque américaine Andreessen Horowitz, qui investit sur le marché cryptographique via un crypto-fonds de 300 millions de dollars, a tenté de convaincre les législateurs américains sur le potentiel de la cryptomonnaie, rapporte le WallStreetJournal.

Décrite comme inhabituelle par le journal new-yorkais, la réunion s’est tenue à San Francisco avec la participation de nombreux représentants du Département du Trésor et d’organismes de régulation américains (SEC, CFTC…) ayant de l’influence sur la cryptomonnaie.

L’événement a été ouvert par un discours de Marc Andreessen, investisseur chevronné et fondateur d’Andreessen Horowitz, qui a fait le parallèle entre la cryptomonnaie et internet, qui a évolué pour finalement devenir le centre mondial de l’information.

Selon le magnat de la finance, si Washington adoptait une réglementation moins stricte, les cryptomonnaies auraient le potentiel de résoudre d’importants problèmes rencontrés aujourd’hui sur le web, et particulièrement en matière de protection de la vie privée.

Toutefois, les législateurs sont restés fermes quant à leur intention de renforcer la réglementation sur ce nouveau marché, notamment afin de lutter contre le blanchiment d’argent.

Le principal risque encouru par les investisseurs tels qu’Andreessen Horowitz serait que les pièces numériques en leur possession soient considérées comme des valeurs mobilières.

La firme basée à Menlo Park en Californie fait partie des membres du projet Libra de Facebook et soutient plusieurs jeunes pousses spécialisées, comme le service de conservation d’actifs numériques Anchorage, qui pourraient également bénéficier d’une réglementation plus claire et accommodante.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*