La cryptomonnaie de Telegram (Gram) bientôt en vente

Gram Asia, une entreprise sud-coréenne détentrice d’un important nombre de jetons Gram, mènera une vente publique pour le Gram via le crypto-exchange Liquid.

 

L’année dernière, lors de deux ICOs privées, Telegram a levé 1,7 milliard de dollars afin de développer son infrastructure blockchain TON (Telegram Open Network).

D’après un communiqué de presse, Gram, le jeton natif de TON Blockchain, sera mis en vente par Gram Asia sur la crypto-bourse Liquid le 10 juillet 2019 contre des jetons USDC, un stablecoin développé par Circle et soutenu par Coinbase.

Liquid disposera de portefeuilles compatibles TON sur sa plateforme. Les participants à la vente de jetons Gram recevront leurs grams lors du lancement du réseau public principal de la blockchain TON, qui devrait avoir lieu le 31 octobre 2019.” a écrit Liquid.

Telegram n’a fait aucune annonce de son côté, ni même émis un commentaire dans le communiqué. Toutefois, selon les propos du PDG de Liquid, Mike Kayamori, cités par TechCrunch, cette vente fait partie des plans de Telegram.

“Malheureusement, c’est Telegram. Ils fonctionnent comme ça depuis le début. TON sera lancé dès octobre et cette vente partielle de Gram Asia fait partie de cette stratégie globale. Une vente publique a toujours été prévue entre le lancement du testnet et du mainnet. Ils voulaient travailler avec une bourse pour voir le déroulement avant qu’elle soit complètement lancée en octobre.” a-t-il déclaré.

En outre, Telegram ne souhaiterait pas communiquer sur la vente afin d’éviter des problèmes avec les régulateurs, notamment aux États-Unis, où les jetons ne seront d’ailleurs pas proposés.

La semaine passée, l’organisme de régulation américain SEC a entamé une poursuite contre Kik Interactive pour ne pas avoir respecté les lois fédérales sur les valeurs mobilières lors de son ICO.

En mai, Telegram a mis en ligne son premier logiciel client de test pour sa blockchain TON.

> Wirecard s’associe à l’équipe de développement TON Labs (Telegram)


La newsletter de Cryptonaute :