ActualitésBlockchain

Daimler mobilise la blockchain pour partager et monétiser ses données

Crédit : Pixabay

Le constructeur automobile Daimler, propriétaire de Mercedes-Benz, a expérimenté un écosystème de partage de données via la technologie blockchain d’Ocean Protocol. Objectif : dégager de la valeur des données dans une approche décentralisée.

 

Les industriels de l’automobile se montrent particulièrement actifs dans le secteur de la blockchain. En France, Renault a ainsi identifié une vingtaine de projets blockchain visant à transformer ses opérations.

Mercedes-Benz aussi explore les possibilités de cette technologie, par exemple pour faire la transparence sur ses émissions de CO2. Le constructeur mène cependant aussi des expérimentations autour du partage décentralisé des données.

Une marketplace des données auto pour monétiser et exploiter

Sa maison-mère, Daimler, collabore pour cela avec un spécialiste du sujet, l’entreprise singapourienne Ocean Protocol. Par l’intermédiaire d’une plateforme blockchain, l’industriel partage des données en interne, mais aussi en externe avec des partenaires.

L’expérimentation porte ainsi sur le partage décentralisé de données commerciales et financières entre les centres de production de la multinationale, ainsi qu’avec certains des fournisseurs de sa chaîne logistique pour l’approvisionnement en pièces et équipements.

Nous croyons à la capacité de la blockchain à déverrouiller la valeur des données de manière décentralisée,” souligne Hartmut Mueller, vice-président de Daimler en charge de la technologie.

Pour ses activités, le constructeur ouvre donc ses données et accèdent à celles d’autres industriels, notamment dans le cadre de projets d’intelligence artificielle.

L’ambition de Protocole d’Ocean Protocol est en effet de combiner technologies blockchain et d’IA pour permettre par exemple aux organisations de concevoir des algorithmes d’intelligence artificielle sur la base de leurs données.

Les projets blockchain se multiplient dans l’automobile

Pour Hartmut Mueller, l’objectif à ce stade est une monétisation du capital Data du constructeur. « Sur notre chemin vers une entreprise axée sur les données, cette collaboration avec Ocean Protocol nous permet de construire une marketplace de données B2B sécurisée pour monétiser et exploiter les données » détaille-t-il.

Daimler n’est pas le seul fabricant à explorer activement les usages possibles de la blockchain. Avec PartChain, BMW utilise la blockchain pour assurer la traçabilité des composants et des matières premières dans les chaînes d’approvisionnement.

Et les constructeurs n’hésitent pas non plus à s’allier pour faire émerger certaines applications. C’est notamment le cas pour l’identification des véhicules. MOBI, une organisation composée des plus grands constructeurs automobiles de la planète, teste ainsi une norme d’identification basée sur la blockchain.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Achetez 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
5.0/5

eToro Reviews

    eToro Reviews

    https://cryptonaute.fr/visit/etoro-newsCreate your account
    Hide eToro Reviews
    Christophe Auffray
    Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

    Les dernières news :

    Commentaires

    Laissez une réponse

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *