ActualitésEthereum

Decentraland : un Second Life avec supplément blockchain et tokens

Le monde et jeu virtuel Decentraland, inspiré de Second Life, a ouvert ses portes cette semaine. Basé sur la blockchain Ethereum, il propose aux premiers joueurs de remporter pour 100.000 dollars d’objets virtuels et MANA, sa crypto-monnaie.

 

Second Life, un métavers ou univers virtuel en 3D a démarré l’aventure en 2003. Accessible gratuitement depuis un navigateur, il a connu un succès de renom, y compris auprès des entreprises. Des grands groupes y ont ainsi créé des sièges numériques.

Le succès commercial ne fut cependant pas au rendez-vous. Decentraland espère lui transformer l’essai. Il se distingue de Second Life grâce à l’utilisation de la blockchain (Ethereum) et de tokens, dont une crypto-monnaie, Decentraland (MANA).

Objets virtuels et terrains à la vente

Pour développer cet univers virtuel, l’éditeur avait levé plus de 20 millions de dollars en 2017 au travers d’une ICO. Une partie de cet argent a donc été investie pour rémunérer ses développeurs. Le jeu espère à présent dégager des revenus.

Pour y parvenir, différents produits et services sont disponibles à la vente dans Decentraland. Trois types de tokens sont ainsi accessibles : sa crypto-monnaie MANA, Wear (des objets virtuels comme CryptoKitties et Axie Infinity) et Land, des propriétés virtuelles qu’il est possible d’acquérir grâce au Mana.

Selon Bloomberg, qui cite des données du traqueur NonFungible, l’achat de terrains virtuels est en plein essor. Les transactions dans ce domaine représentaient un million de dollars au cours des 10 derniers jours.

Un accès grâce à un wallet Ethereum

Sur Decentraland, comme le relève CoinDesk, acheter une parcelle (90.000 existent au total) n’est cependant pas à la portée de toutes les bourses. Comptez 600 dollars en Mana pour la moins onéreuse. Les créateurs espèrent dans ce domaine intéresser des créatifs ou des entreprises désireuses de toucher un public.

Pour dégager des recettes, l’éditeur mise cependant aussi sur les objets virtuels et des jeux payants intégrés à l’univers. Decentraland a ainsi d’ores et déjà prévu d’implanter un casino virtuel. Les joueurs pourront y remporter des gains, mais aussi surtout en perdre.

La connexion ne s’effectue ainsi pas par l’intermédiaire d’une traditionnelle création de compte avec identifiant et mot de passe. Les joueurs se connectent à la place avec leurs wallets Ethereum, nécessaires aux paiements in-app.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*