Accueil Voici tout ce qu’il faut savoir sur la nouvelle mise à jour de StarkNet
Actualités Crypto-monnaies, Actualités sur Blockchain, Actualités sur l'Ethereum, Toute l'actualité

Voici tout ce qu’il faut savoir sur la nouvelle mise à jour de StarkNet

David Rajaonary
starknet-mise-à-jour
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

StarkNet, vous connaissez ? C’est l’une des solutions les plus prometteuses pour faire passer Ethereum à la vitesse supérieure. Reposant sur les preuves à connaissance nulle (ZK), StarkNet permet de réaliser des transactions rapides, sécurisées et confidentielles sur la blockchain la plus populaire du monde. Et il y a du nouveau : une mise à jour majeure qui va booster ses performances et son expérience utilisateur. Son nom ? Quantum Leap.

Quantum Leap, le grand bond en avant de StarkNet

StarkNet est ce qu’on appelle une solution de couche 2 pour Ethereum. Cela signifie qu’elle travaille en blockchain séparée, mais qu’elle s’appuie sur Ethereum pour la sécurité et la disponibilité des données.

Elle traite les transactions hors chaîne pour réduire la congestion et les frais sur la couche 1. En d’autres termes, StarkNet est une sorte d’autoroute qui permet de contourner les bouchons du réseau Ethereum.

StarkNet utilise une technologie spécifique appelée les rollups ZK. Il s’agit d’un mécanisme qui consiste à regrouper plusieurs transactions, à les compresser en une seule preuve mathématique appelée ZK-proof, et à la publier sur Ethereum.

Cette preuve garantit que les transactions sont valides et respectent les règles du contrat intelligent (smart contract) qui les régit. Ainsi, StarkNet peut exécuter des transactions complexes sans avoir besoin de les vérifier sur la couche 1, ce qui économise du temps et de l’argent.

StarkNet est développé par StarkWare, une entreprise israélienne spécialisée dans les ZK-proofs. StarkWare a déjà collaboré avec plusieurs projets de premier plan dans l’écosystème Ethereum, comme dYdX, un protocole de trading sur marge, de prêt et de dérivés. StarkWare a également lancé Cairo, un langage de programmation dédié aux ZK-proofs, qui permet aux développeurs de créer des applications décentralisées (DApps) sur son réseau.
cryptonaute twitter

Quels sont les principaux changements apportés par cette mise à jour ?

Quantum Leap est donc le nom de la dernière mise à jour, déployée sur le testnet ce 12 juillet. Elle produit déjà ses effets : selon l’équipe, le réseau culmine déjà à 90 transactions par seconde en testnet, avec une moyenne de 37 TPS. Si on est loin des 3 chiffres annoncés, le bond en avant est déjà notable.

L’implémentation du Sequencer en Rust : le Sequencer est le composant qui ordonne et exécute les transactions sur StarkNet. En utilisant le langage Rust, réputé pour sa rapidité et sa fiabilité, le Sequencer devient plus performant et peut traiter davantage de transactions par seconde.

La suppression du statut `PENDING` pour les transactions : auparavant, lorsqu’un utilisateur envoyait une transaction sur StarkNet, il devait attendre qu’elle soit confirmée par le Sequencer avant de connaître son statut final (`ACCEPTED` ou `REJECTED`). Désormais, le Sequencer accepte ou rejette immédiatement les transactions, ce qui rend le processus plus fluide et évite les incertitudes pour les utilisateurs.

L’introduction d’un nouveau syscall pour récupérer les hashes des blocs passés : un syscall est une fonction qui permet aux contrats intelligents d’interagir avec l’environnement extérieur. Le nouveau syscall introduit par Quantum Leap permet aux contrats intelligents d’accéder aux hashes des blocs précédents sur StarkNet. Cela facilite la vérification et la sécurité des transactions, ainsi que la création de mécanismes aléatoires.

Le support d’une nouvelle syntaxe Cairo qui se concentre sur la sécurité : Cairo est le langage de programmation utilisé pour écrire des contrats intelligents sur StarkNet. La nouvelle syntaxe introduite par Quantum Leap vise à éviter les erreurs de programmation et à renforcer les bonnes pratiques. Par exemple, elle impose l’utilisation de mots-clés explicites pour déclarer les variables, les fonctions et les types.

Starknet en pratique

Valeur des fonds immobilisés (TVL) sur le réseau StarkNet – DefiLlama

Pour l’heure, la TVL de Starknet est encore modeste – 17,5 millions de dollars – comme le montre en temps réel le portail DefiLlama. Cela est normal, il s’agit d’un réseau encore en phase de testnet, ce qui signifie qu’il n’est pas encore prêt pour une utilisation à grande échelle, d’autant qu’il a été lancé en 2022.

Cependant, la TVL de Starknet est en forte croissance depuis le début de l’année, passant de 800 000 dollars en janvier à 17,5 millions. Et ce, grâce à plusieurs applications intéressantes :

  • Ramp -pour échanger des dollars et euros contre des cryptomonnaies
  • Layerswap – pour transférer des cryptomonnaies entre des exchanges centralisés (CEX) et des solutions de couche 2 (L2)
  • Orbiter Finance – Un pont transversal
  • JediSwap – un échange décentralisé type Uniswap
  • briq – protocole de construction NFT, qui ressemble Minecraft
  • Realms – un jeu onchain situé dans l’univers de Loot
  • Mint Square – une marketplace NFT
  • Voyager – l’Etherscan façon StarkNet
  • Cartouche – un réseau de jeux rétro, émulant des consoles classiques type Game Boy, NES, SNES

Sources :  StarkWare


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram