ActualitésActualités de RippleRegulation

Délister ou non XRP ? Bitstamp tranche. Coinbase bientôt aussi ?

Bitstamp est le premier exchange majeur à prendre ses distances avec le token XRP, épinglé par la SEC. Le cours du XRP reste au plus bas. Il pourrait cependant encore baisser si Coinbase venait lui aussi à l’interdire de sa plateforme. 

Le régulateur américain de la bourse réservait un bien vilain cadeau de fin d’année à Ripple. Et ce alors que son directeur quittera très bientôt ses fonctions. C’est néanmoins la période choisie par la SEC pour trancher le statut du XRP. 

Le jeton ne s’apparente pas à Bitcoin ou Ethereum. L’autorité considère qu’il s’agit d’un titre, une security. En conséquence, le XRP ne peut plus s’échanger comme auparavant sur la plupart des exchanges. 

XRP disparaîtra de Bitstamp aux US en janvier 

Plusieurs d’entre eux choisissaient donc de retirer le XRP de leurs plateformes. Cette décision se limitait cependant encore à des exchanges secondaires. Bitstamp n’appartient pas à cette catégorie toutefois. 

En délistant XRP, l’entreprise opte donc pour la sécurité juridique. Par ailleurs, cette politique s’applique uniquement aux consommateurs américains de l’exchange. Il s’agit pour Bitstamp de se prémunir contre des poursuites ultérieures de la SEC. 

“À la lumière de la récente plainte déposée par la SEC contre Ripple Labs Inc. qui prétend que le XRP est un titre, nous allons cesser toute négociation et tout dépôt de XRP pour nos clients américains le 8 janvier 2021 à 21 heures UTC”, annonce l’exchange. 

“Les clients des autres pays ne sont pas concernés”, insiste bien Bitstamp. Les conséquences de cette annonce étaient cependant immédiates. Le prix du XRP chutait à 0,29 dollar. Annihilée donc la courte remontée du cours. 

Coinbase entre le marteau et l’enclume 

Le 27 décembre à 13H45, XRP cotait 0,27 dollar. Et sa valeur pourrait encore fondre. En effet, d’autres exchanges de premier plan pourraient eux aussi jouer la sécurité et préserver leurs relations avec la SEC. 

Dans cette affaire, des entreprises comme Coinbase se retrouvent clairement encore le marteau et l’enclume. Pour le premier exchange américain, la situation est peut-être encore plus inconfortable. En effet, c’est la même SEC qui se prononcera sur la demande d’introduction en bourse de Coinbase. 

“Ce n’est pas une décision facile pour [Coinbase] de simplement le délister. Et, personnellement, si j’étais eux, je ne pense pas que je délisterais à moins d’avoir quelque chose de plus concret pour le justifier” commente un expert sur CoinDesk. 

Par ailleurs, une telle décision pourrait créer un dangereux précédent, prévient un juriste. “S’ils retirent une [cryptomonnaie] de la cote simplement parce qu’un régulateur l’accuse d’être un titre, que se passera-t-il la prochaine fois que cela se produira ?” 

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Choix de 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
4.7/5

Libertex Reviews
  • Régulé par la CySEC
  • Pas de possibilité de dépôt ou de retrait par Paypal
  • Service client en Français
  • Uniquement tradables en CFD

Libertex Reviews

https://cryptonaute.fr/visit/libertexCreate your account
Hide Libertex Reviews
Christophe Auffray
Christophe Auffray
Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé