Deutsche Börse et Swisscom vont créer un écosystème pour les actifs numériques

Le groupe Deutsche Börse, une entreprise allemande spécialisée dans les opérations boursières, Swisscom, leader des technologies de l’information et de la communication en Suisse, et Sygnum, une société de technologie financière basée à Singapour, ont conclu un partenariat stratégique pour développer conjointement une infrastructure de marché financier dédiée aux crypto-monnaies.

 

L’écosystème proposé par le trio vise à offrir une gamme de services lié aux actifs numériques en utilisant la technologie blockchain, notamment pour leur émission, leur conservation, leur liquidité et la fourniture de services bancaires connexes.

Crédit : Deutsche-boerse Resource

Dans le cadre de ce partenariat, Deutsche Börse a investi dans Custodigit AG, une filiale de Swisscom et Sygnum, qui fournit une solution technique pour le stockage de cryptomonnaies (custody).

Deutsche Börse et Sygnum deviendront également actionnaires de la start-up Daura AG, une plateforme blockchain permettant l’émission, le transfert et l’enregistrement des actions de petites et moyennes entreprises suisses, offrant ainsi la possibilité aux firmes non cotées en bourse d’accéder aux marchés de capitaux.

“La collaboration avec Deutsche Börse et Sygnum constitue l’étape idéale pour le développement d’un écosystème complet d’actifs numériques. Cette coopération permet de faire progresser notre vision d’une solution complète pour l’enregistrement, la conservation et le transfert d’actifs numériques, (…) en conformité pour les prestataires de services financiers réglementés”. a commenté Roger Wüthrich-Hasenböhler, CDO de Swisscom.

Swisscom a par ailleurs annoncé que Sygnum était sur le point d’obtenir, en Suisse, une licence de courtier en valeurs mobilières auprès de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA).

Après son obtention, Sygnum fournira des services bancaires tels que la conservation, le dépôt, les prêts ou l’émission de capital via la création de jetons dont l’infrastructure repose sur la blockchain.

Si les premières solutions proposées par cet écosystème devraient être disponibles courant 2019, le trio attend encore l’approbation des autorités de la concurrence.

Deutsche Börse poursuit ainsi son incursion dans le domaine de la crypto-monnaie initiée à la fin de l’année 2018, avec la mise en place du groupe “DLT, Crypto Assets et New Market Structures“.

> Suisse : La Poste et Swisscom développent une plateforme blockchain

> Bison : La Bourse de Stuttgart lance une application de crypto-trading