Accueil Do Kwon de Terra est bientôt en Europe, il est prêt à parler à la police
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Do Kwon de Terra est bientôt en Europe, il est prêt à parler à la police

Alexandre Franc Rédacteur Author expertise
do kwon terra police
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le PDG de Terra Classic et Terraform Labs, Do Kwon, se fait encore remarquer avec son arrivée prochaine en Europe. Une annonce d’autant plus surprenante, qu’Interpol est actuellement à sa recherche. Kwon affirme pourtant ne pas se cacher des autorités alors que des suspicions d’évasion fiscale planent sur lui.

Le Sud-Coréen entend bien s’expliquer avec les autorités et lever le voile sur sa mystérieuse localisation. Et pour l’occasion, le co-fondateur fait preuve d’une certaine audace en invitant la police à assister à sa conférence en Europe. Difficile de prévoir la réaction des autorités face à cette annonce, mais nous vous en disons plus sur l’affaire dans cet article !

Do Kwon en Europe : une provocation de plus pour Interpol ?

Do Kwon s’est rendu en Europe alors même qu’Interpol a émis une notice rouge à son encontre. Cette notice rouge est une demande qui est adressée aux services chargés de l’application de la loi dans le monde pour que ces derniers retrouvent la personne ciblée. Les notices rouges ne font pas office de mandat d’arrêt et chaque pays choisit d’arrêter ou non la personne et de la juger selon ses propres lois.

De lourdes charges contre le co-fondateur de Terra

do kwon terra

Preuve de bonne foi ou simple provocation ? Do Kwon fait dans l’originalité en démontrant une certaine coopération en dévoilant sa localisation aux autorités. Difficile de dire si la police sera à même d’attendre la fin de sa conférence pour interpeler l’individu. Il faut dire que l’homme est accusé d’avoir blanchi pour près de 4,8 millions de dollars et est poursuivi par la SEC. Et les suspicions sont légitimes lorsque l’on regarde le cours du token Terra Classic.

graph terra do kwon
Graphique du token Terra Classic (LUNA) sur son évolution pendant 1 an en euro – Source – CoinMarketCap

Depuis, le cours de Terra Classic est au plus bas avec une évolution cauchemardesque. En un an, le Terra Classic (LUNA) est passé d’une valeur de 106 euros environ à 0,0002502 €. Cela fait beaucoup de zéros après la virgule, et il y a peu d’espoir de voir remonter le cours de ce token. Pour autant, le marché crypto regorge de projets sérieux et prometteurs. N’hésitez pas à investir en vous rendant sur la plateforme eToro.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

cryptonaute twitter

Retour sur l’historique de l’affaire touchant Do Kwon

Pour vous aider à vous retrouver dans cette affaire, voici une liste de tous les événements marquants :

  • Le crash de Terra a eu lieu au mois de mai, causant une panique générale et faisant perdre des millions d’euros à de nombreux investisseurs.
  • Des régulateurs sud-coréens ont demandé des comptes à Do Kwon pour expliquer la situation.
  • Le protagoniste a été réticent à l’idée de coopérer avec les autorités pour expliquer les raisons de ce crash soudain et inexpliqué. Il a d’ailleurs beaucoup changé de destinations en passant par Dubaï, les Seychelles, etc.
  • Des informations récentes situent le développeur en Europe.

Pour couronner le tout, l’homme de 31 ans a confirmé sa présence en Europe dans un tweet invitant la police à venir voir sa conférence.

Évidemment, Do Kwon se considère officiellement comme non coupable de toutes les allégations portées contre lui. Pourtant, même l’État coréen a, lui aussi, une raison d’arrêter Do Kwon. Il est suspecté d’avoir donné à sa famille des tokens pour contourner les taxes en vigueur. Dans un dernier élan de bonté, notre Sud-Coréen a même proposé de payer les billets d’avion à ceux souhaitant venir à sa conférence. Seul l’avenir nous dira si cette proposition loufoque portera ses fruits ou non.

Do Kwon accusé d’un transfert suspect de 3 313 BTC

Il sera difficile pour Do Kwon de s’en sortir indemne avec toutes les casseroles qu’il traîne. Beaucoup d’éléments corroborent dans la même direction. Do Kwon est même accusé d’avoir effectué un transfert de 3 313 BTC via la LUNA Foundation sur ses wallets privés.

Les fonds se sont vus transférés sur des wallets de KuCoin et OKX. Et les doutes se renforcent lorsque l’on constate que ce même wallet récepteur des Bitcoins a été créé juste avant l’émission de la notice rouge par Interpol !

L’homme persiste et signe, il n’est pas en cavale et semble vouloir passer des mots aux actes. En attendant d’en savoir plus sur le déroulement de cette affaire, n’hésitez pas à obtenir plus de détails sur le sujet dans notre article qui en traite intégralement. 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Alexandre Franc Rédacteur

Alexandre Franc Rédacteur

Avec une appétence forte pour l’économie et la finance, Alexandre s’est tout naturellement tourné vers une licence associée à ces disciplines, à l’Université Paris-Est Créteil. C’est véritablement en 3ᵉ année de licence qu’il se passionne pour le domaine des cryptomonnaies, en parallèle de sa spécialisation sur des thématiques de e-commerce, et plus particulièrement sur le référencement naturel.

À ce moment-là, Bitcoin commençait tout juste à se frayer un chemin auprès du grand public, et affichait alors au compteur, un prix modeste de 4 000 euros le BTC. Il ne lui en fallut pas plus pour se pencher davantage sur la question et s’aventurer dans le monde complexe (mais passionnant) de la blockchain. 

Il découvre ainsi, tout un monde, à mi-chemin entre le web, la finance, et les nouvelles technologies qui s’accorde à merveille avec sa quête universitaire et ses aspirations professionnelles. 

En 2019, pendant cette même année de licence, il investit ses premiers euros dans Bitcoin, et étudie cette thématique en profondeur, comme tout bon investisseur qui se respecte. Les années passent, et l’univers des cryptomonnaies continue de se développer. Alexandre décroche son Master en commerce électronique, classé dans le top 10 français, et mention bien à la clé s’il vous plaît !

Il se lance alors dans la rédaction de contenus web, et commence à se faire la main (surtout les doigts) sur des thématiques diverses. Pour autant, il se tourne rapidement vers des sujets qu’il affectionne, dont la rédaction de contenus sur l’économie et la finance, le SEO, les casinos en ligne, et pour finir… les cryptomonnaies. 

Vous vous en doutez, c’est véritablement dans cette 5ᵉ thématique que Alexandre s’est épanoui, tout en arborant un profil spécialisé dans le référencement naturel, acquis lors de ses nombreux stages en entreprise. 

Aujourd’hui, Alexandre continue d’affiner son expertise envers les cryptomonnaies et d’aiguiser ses connaissances financières, pour vous proposer un contenu à la fois synthétique et pertinent sur cet univers en constante expansion. 

Mais lorsque Alexandre ne se trouve pas devant son écran d’ordinateur à arpenter les dernières actualités croustillantes du moment et les graphiques en dents de scie de Trading View et CoinMarketCap, il aime découvrir de nouvelles contrées éloignées et y gravir quelques montagnes par la même occasion. Après tout, il est toujours indispensable de faire le vide de temps à autre, pour supporter le caractère impétueux du marché crypto ! 

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram