Actualités

Dombrovskis : « Il est nécessaire de clarifier le statut de Libra »

Le vice-président exécutif de la Commission Européenne, Valdis Dombrovskis, exhorte la fondation Libra à communiquer plus de détails sur son projet de crypto-monnaie.

 

Afin d’avancer sur la création et mise en place d’un cadre réglementaire pour les crypto-monnaies stables (stablecoins) en Europe, Valdis Dombrovskis a déclaré – au nom de la Commission Européenne – qu’il « était nécessaire de clarifier le statut juridique de l’initiative Libra ».

Les informations disponibles sur Libra et son écosystème manquent de détails. Par conséquent, la Commission a envoyé à l’association une série de questions pour obtenir plus de détails sur le projet. Cependant, comme Libra est toujours un projet, et donc évolue, les informations fournies restent insuffisantes pour déterminer la nature précise de Libra et, par extension, sa relation avec le droit communautaire existant,” a expliqué Dombrovskis.

En décembre, dans une déclaration commune, le Conseil de l’UE et la Commission Européenne annonçait que les projets privés de stablecoins comme Libra ne seraient pas autorisés sur le territoire tant que « les défis et les risques juridiques, réglementaires et de surveillance n’auront pas été correctement identifiés et traités ».

Ils (Conseil de l’UE et la Commission Européenne) se sont engagés à mettre en place un cadre qui exploitera les opportunités potentielles que les crypto-actifs peuvent offrir. Ils sont disposés à agir rapidement,” a ajouté l’officiel européen, précisant que la consultation publique était ouverte jusqu’au 19 mars 2020.

Depuis l’annonce de Libra en juin 2019, la fondation a rencontré des difficultés à mener à bien son projet. Les régulateurs, en Europe mais aussi aux États-Unis, font barrage à l’initiative et plusieurs membres du consortium, notamment Mastercard et plus récemment Vodaphone, ont déjà préféré quitter le navire.

Toutefois, la Libra Association reste confiante pour un lancement en 2020, affirmait Patrick Ellis, l’un des cinq membres du conseil d’administration de Libra, en décembre.

Le mois dernier, le président d’Anchorage, le fondateur de Bison Trails et 3 autres spécialistes de l’industrie ont rejoint le comité de pilotage de la fondation basée en Suisse à Genève.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*