ActualitésRipple

Du XRP Gratuit ? Entre Ripple (XRP) et YouTube, enfin la paix

L’émetteur du XRP met fin à ses poursuites à l’encontre de Google et de sa plateforme YouTube. Ripple accusait le service de streaming de complicité dans des escroqueries aux tokens XRP.

L’actualité de Ripple sur le front judiciaire s’allège. L’entreprise a récemment obtenu gain de cause face à l’un de ses actionnaires. Suite à la qualification du XRP en tant que security, Tetragon lui réclamait 175 millions de dollars.

L’investisseur est débouté, du moins provisoirement. Il devra attendre la résolution du litige opposant Ripple à la SEC. Une autre procédure disparaît bien en revanche du bureau de la firme et de ses dirigeants.

Des escroqueries, mais des recettes pub pour Google

En avril 2020, Ripple attaquait YouTube en justice. Le motif de cette offensive judiciaire ? Des escroqueries ou scams sur la plateforme de streaming de Google. Des escrocs assuraient offrir du XRP gratuitement.

Naturellement, il s’agissait d’arnaques. Et selon Ripple, YouTube ne prenait pas les mesures nécessaires pour faire cesser ces actes. Pire, estimait l’acteur blockchain, Google lui-même tirait profit de cette activité frauduleuse.

Les deux entreprises américaines ont finalement trouvé un terrain d’entente. Sur Twitter, le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse, annonce ainsi la fin des hostilités. Une indemnisation financière a-t-elle été octroyée ? Il n’en est pas fait mention et les modalités de l’accord restent confidentielles.

« L’année dernière, @Ripple et moi-même avons poursuivi @YouTube pour ne pas avoir appliqué ses propres politiques en permettant à de faux comptes (se faisant passer pour mes comptes vérifiés/Ripple) de mener des escroqueries de dons de XRP. Nous sommes maintenant parvenus à une résolution pour travailler ensemble à la prévention, à la détection et au démantèlement de ces escroqueries », écrit le PDG.

Les réseaux sociaux plus impliqués dans la lutte

Ces escroqueries au XRP s’appuyaient sur des attaques de phishing ciblées ou spear-phishing. La victime voyait son compte YouTube piraté et son contenu effacé. Les pirates y substituaient une figure du monde de la crypto, dont Brad Garlinghouse.

Grâce à cette usurpation d’identité, ils pouvaient ainsi plus aisément abuser d’autres victimes en leur promettant de recevoir gratuitement des jetons XRP. Comment ? En transférant de 5.000 à 1 million de XRP. Mais promis, les investisseurs percevraient en retour 5 fois leur mise de départ.

Évidemment, il s’agissait de simples escroqueries. Les victimes perdaient leur investissement. Et YouTube dans ce dossier ? Ses services permettaient ces scams. En outre, grâce à la publicité diffusée sur ces vidéos frauduleuses, la plateforme encaissait des recettes publicitaires.

D’après Ripple, des progrès ont depuis été accomplis par Google pour lutter contre ces vidéos.  « Les plateformes sociales commencent à reconnaître le rôle qu’elles jouent dans la persistance des arnaques aux crypto-monnaies et reconnaissent la nécessité de faire partie de la solution », juge Brad Garlinghouse.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Achetez 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
5.0/5

Libertex Reviews

    Libertex Reviews

    https://cryptonaute.fr/visit/libertex-news-promo-boxCreate your account
    Hide Libertex Reviews
    Christophe Auffray
    Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

    Les dernières news :

    Commentaires

    Commentaire fermé