Accueil Les employés de Samsung sont interdits d’utiliser des outils d’IA tels que ChatGPT
Toute l'actualité

Les employés de Samsung sont interdits d’utiliser des outils d’IA tels que ChatGPT

samsung-chatgpt-ia
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Les fonctionnalités génératives et créatives de ChatGPT font de l’IA un outil très prisé autant par les professionnels que par les particuliers. Aussi, il n’est pas rare d’apprendre que les employés de grosses firmes comme Samsung choisissent d’utiliser l’IA pour effectuer quelques travaux.

Néanmoins, une telle pratique ne semble pas être du goût des dirigeants de la société qui viennent d’imposer une interdiction d’usage de ces outils à l’échelle de l’entreprise.

Les outils IA désormais bannis des appareils de travail chez Samsung

Selon un rapport publié par Bloomberg le 2 mai, Samsung a l’intention d’interdire à tous ses employés l’utilisation d’outils d’IA de la catégorie générative tels que ChatGPT. Il s’agit d’une toute nouvelle politique de travail qui intervient juste après que le personnel de Samsung a envoyé une ligne de code sensible sur la plateforme de OpenAI.

Dans un mémo, la compagnie a expliqué à l’ensemble de son personnel que l’intérêt croissant pour les plateformes d’IA s’accompagnait également de risques de sécurité ainsi qu’une possible fuite d’informations.

Le mémo envoyé à l’interne a mis en évidence les préoccupations concernant les données envoyées aux plateformes d’IA. Il a surtout mis l’accent sur la possibilité que ces données pourraient être stockées sur des serveurs externes avec peu de contrôle pour les récupérer ou les effacer.

Les dirigeants de l’entreprise précisent qu’ils examinent toujours les possibles mesures de sécurité à appliquer pour créer un environnement sûr permettant aux employés d’utiliser ces outils d’IA en toute sécurité. Cependant, l’accès à ces plateformes restera restreinte jusqu’au moment où ces mesures pourront être en place en toute sécurité.

Il a aussi été demandé à tous les employés qui se servent de ces outils sur leurs appareils personnels de veiller à ne pas y envoyer des informations provenant de l’entreprise. Une interdiction assortie d’une peine de mesures disciplinaires pouvant aller jusqu’à la résiliation du contrat de travail.

cryptonaute twitter

De plus en plus d’entreprises se méfient des risques de sécurité liés à l’usage d’outils IA

Le géant de l’électronique coréen, Samsung, est la dernière entité à s’inscrire sur la liste des entreprises ayant pris position contre les outils émergents d’intelligence artificielle générative (IA). En dépit de leur jeune âge, ils ont connu une croissance très rapide et semblent déjà s’infiltrer dans les principales industries mondiales.

Depuis le début de l’année, de nombreuses entreprises ont restreint ou totalement interdit l’utilisation d’outils tels que ChatGPT. Il s’agit notamment de compagnies où les informations sensibles sont monnaie courante comme JPMorgan, Bank of America, Goldman Sachs et Citigroup.

En revanche, plusieurs rapports précisent également que bon nombre de ces entreprises sont en train de développer leurs propres outils d’IA. D’après un rapport publié par Bloomberg le 27 avril dernier, JPMorgan aurait réussi à créer un outil basé sur ChatGPT qui analyse les déclarations de la Réserve fédérale pour déchiffrer les signaux de négociation.

Pour ce qui est de Samsung, la compagnie travaille aussi activement sur le développement d’un outil d’IA servant à traduire et à résumer des documents. En prime, l’entreprise s’intéresse de plus en plus aux cryptos et prévoit de lancer son propre CEX éventuellement.


Source : Cointelegraph


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Emmanuel Mounier Expert en Crypto-monnaie

Emmanuel Mounier Expert en Crypto-monnaie

Biographie

Emmanuel est un rédacteur pour Cryptonaute spécialisé dans l'analysé des marchés cryptos, des préventes, de l'iGaming et de l'intelligence artificielle.

Avec une licence en biochimie, il a une approche logique et concise pour analyser les marchés et traiter les différents sujets de l'industrie crypto demandant une approche scientifique.

Trader à ses heures perdues, il a pris l'habitude de sonder le marché crypto aussi bien sous formes d'analyses techniques que de sentiments en sondant les réseaux sociaux.

Gamer depuis sa plus tendre enfance, il a de toute évidence découvert le monde de l'iGaming et des Play-to-Earn étant ainsi en mesure de prodiguer des conseils avisés sur le sujet.

Pour finir, l'intelligence artificielle est un domaine qui s'est ouvert naturellement à lui, puisque très curieux, il codait déjà depuis plusieurs années en Python et s'intéressait au machine learning, ainsi que l'organisation et la collecte des données sous la forme de "scraping" (web crawling). Par conséquent, l'avènement de ces nouvelles technologies couplées à ses connaissances n'ont fait que renforcer son attrait pour le milieu.

Expertise 

  • Analyse du marché crypto (techniquement et sentiments)
  • Expertise dans l'iGaming notamment des jeux en ligne type casino et des Play-to-Earn
  • Fort intérêt pour l'intelligence artificielle avec un background en Python orienté scraping et machine learning

Accomplissements

  • Rédaction de contenu informatif dans le domaine des crypto-monnaies, iGaming et prévention de la sécurité pour les débutants
  • Suivi et traitement de l'actualité crypto, intelligence artificielle et gaming

Publications

Éducation

  • Université des sciences et technologie de la Réunion

Autres

  • Plus de 1000 articles à son actif concernant les crypto-monnaies et le Web3
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram