ActualitésActualités sur Bitcoin

Emprunter pour acheter du Bitcoin ou de l’Ether ? A vos risques et périls

Des investisseurs consentent à réaliser des prêts bancaires afin d’acquérir des cryptomonnaies comme du Bitcoin. Le fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, déconseille à quiconque de s’exposer à un tel risque.

Le cours des cryptomonnaies comme du Bitcoin encourage un certain nombre d’investisseurs à souscrire des emprunts personnels. L’argent ainsi obtenu leur permet dès lors d’acquérir de la cryptomonnaie.

Ces investisseurs parient donc sur une adoption croissante de ces actifs et la hausse de leurs cours. Un tel placement présente cependant des risques. Pour le fondateur d’Ethereum, un tel endettement est clairement à déconseiller.

Emprunter pour acheter de l’ETH ? Jamais

« S’il vous plaît, ne faites pas ce genre de choses. Je ne recommanderais JAMAIS à quiconque de contracter un prêt personnel pour acheter de l’ETH ou d’autres actifs ethereum » réagit Vitalik Buterin sur Twitter auprès de ses followers.

Cette position ne fait cependant pas l’unanimité parmi la communauté. « Je l’ai fait pour acheter l’ETH au début de 2017, et ce fut la meilleure décision jamais prise » répond ainsi à Buterin une internaute.

Le créateur d’Ethereum recommande aux investisseurs de prendre des précautions afin de ne pas allouer toutes leurs économies à la crypto. Vitalik Buterin a ainsi par le passé cédé une partie de son Bitcoin pour atténuer son exposition.

« Il y a 7 ans, avant même que l’ethereum ne commence, je n’avais que quelques milliers de dollars de valeur nette. J’ai néanmoins vendu la moitié de mon bitcoin pour m’assurer que je ne serais pas ruiné si le BTC tombait à zéro » rapporte-t-il.

MicroStrategy s’endette de 650 millions $ pour Bitcoin

Des investisseurs décident néanmoins de souscrire des prêts bancaires pour acquérir du Bitcoin. C’est notamment le cas de Peter McCormack. Grâce à un emprunt de 46.250 dollars, il faisait l’achat de 2,55 Bitcoin. Ce prêt devra cependant être remboursé à hauteur de 57.000 dans les 6 ans.

Toutefois, cet investisseur, comme il l’explique, peut se permettre de perdre sa mise. McCormack a d’ailleurs déjà connu un tel scénario. Le réalisateur d’un podcast dédié à Bitcoin explique avait lors de la crise de 2018 vu son capital en crypto fondre de 1,2 million de dollars à pratiquement zéro.

Les particuliers ne sont cependant pas les seuls à se laisser tenter par de tels investissements à risque. MicroStrategy vient en effet de lever 650 millions de dollars en obligations convertibles pour financer d’autres achats de Bitcoin (BTC).

L’éditeur reste cependant très rentable et dispose d’importantes liquidités. Cette décision lui vaut cependant une appréciation négative d’un analyste. La Citbank recommande désormais de vendre les actions de l’entreprise. La cause ? Un focus « disproportionnée » sur le BTC.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Choix de 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
4.7/5

Libertex Reviews
  • Régulé par la CySEC
  • Pas de possibilité de dépôt ou de retrait par Paypal
  • Service client en Français
  • Uniquement tradables en CFD

Libertex Reviews

https://cryptonaute.fr/visit/libertexCreate your account
Hide Libertex Reviews
Christophe Auffray
Christophe Auffray
Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé