Ethereum : avis, définition, cours et fonctionnement en 2022


Dernière mise à jour:

Même si le Bitcoin reste le leader des cryptos, son éternel rival, l’Ethereum est devenu, à son tour, une cryptomonnaie fiable sur laquelle investir. Sa forte capitalisation boursière et ses applications décentralisées rendent en effet l’investissement incontournable dans ce réseau.

Voici un guide sur l’Ethereum qui vous permettra de mieux comprendre ce qu’est Ethereum. Dans cet article, vous allez également savoir comment fonctionne-t-il et à quoi il sert réellement.

C’est quoi l’Ethereum ? Définition

En premier lieu, remontons à la date de lancement de cette crypto monnaie, à savoir en 2013. A l’époque, le canadien d’origine russe Vitalik Buterin présenta le projet de réseau Ethereum via un Whitepaper.

Un an plus tard, la plateforme blockchain voit le jour grâce à un financement participatif du projet à hauteur de 30 000 bitcoins. A noter que la première version portait la dénomination de « Frontier » avant devenir Ethereum. A 19 ans, le jeune développeur nourrissait déjà une folle envie de transformer Internet et le marché financier.

Sur ce projet, Buterin a bénéficié de l’assistance de programmeurs de renom dont :

  • Dr. Gavin Wood
  • Charles Hoskinson
  • Anthony Di lorio
  • et Mihai Alisie

Plus concrètement, Ethereum s’apparente à une plateforme blockchain décentralisée qui permet aux programmeurs de créer des contrats intelligents.

Considéré comme un projet d’ordinateur mondial, Ethereum facilite la création de plusieurs Dapps (application décentralisée) pour différents domaines tels que l’immobilier, l’assurance, le cloud computing, le divertissement ou encore la finance.

Il émet d’ailleurs sa propre crypto-devise connue sous la fameuse appellation d’Ether, en abrégé ETH et qui a connu un grand succès depuis sa phase de lancement.

Ethereum 2.0 : vers le passage en Proof of Stake ?

L’annonce du passage vers le 2.0 a été fait il y a quelques mois de cela mais il semble bien que cette fois, une date ait été retenue. La blockchain va enfin délaisser la preuve de travail pour passer à la preuve d’enjeu.

L’objectif ? Réduire les congestions un peu trop fréquentes du réseau et mieux sécuriser les transactions sur la blockchain.

Si du point de vue technique, cela garantit déjà de meilleures performances, le principal avantage de cette mise à jour se situe du point de vue écologique.

En effet, la preuve de travail qui est jusqu’à présent utilisée est très énergivore. Ce qui fait qu’une fois qu’Ethereum passera en Proof of Stake, l’impact sur l’environnement sera moindre, voire nulle.

Une mise à jour par phase

Visant à faire évoluer le réseau Ethereum, la mise à jour Ethereum 2.0 a été lancée au mois de décembre 2020. Dans le détail, elle se décompose en trois phases bien distinctes et s’axe sur des améliorations bien spécifiques.

  • La Beacon Chain annonce la transition entre le proof of work (preuve de travail) et le proof of stake (preuve d’enjeu).
  • Les Shards Chains ou la phase de sharding (fragmentation des chaines) vient améliorer la capacité ainsi que l’évolutivité d’Ethereum.
  • The Docker est la phase de remplacement du moteur d’exécution actuel des smarts contracts sur le réseau Ethereum. Cette mise à jour permettra notamment d’améliorer les performances de l’Ethereum.

Il est intéressant de souligner qu’à la suite des désaccords survenus entre les mineurs et les développeurs au courant de l’année 2021, l’équipe d’Ethereum a choisi de revoir tout le programme de lancement.

Ils ont notamment priorisé la phase 2 à la phase 1 et ont mis en place un nouveau mécanisme, The Merge, qui consiste à interconnecter la première version de l’Ethereum à Ethereum 2.0.

Un premier test a été lancé à destination de la communauté d’Ethereum en 2021 afin que ces derniers puissent avoir une idée du rendu. Après le vif succès du testnet, les développeurs ont finalement avancé une date pour le déploiement sur le mainnet.

Selon un tweet de @Superphiz, le 10 janvier dernier, le déploiement de The Merge serait programmé pour le 22 juin de cette année. Autrement dit, le passage du consensus Proof of Work au Proof of Stake se fera dans quelques mois.

Quelques points à retenir pour la mise à jour vers l’Ethereum 2.0 :

  • La mise à jour d’Ethereum n’aura pas d’impact sur les frais de transactions des utilisateurs du réseau.
  • Le passage à la preuve d’enjeu ne va cependant pas régler les problèmes de frais sur le réseau.
  • Avec le déploiement des Shards Chains, les frais de transaction devraient baisser progressivement.
  • Pour réduire les frais, l’équipe d’Ethereum recommande le recours aux solutions de seconde couche.

Comment fonctionne l’Ethereum ?

devise ethereum

Comme le Bitcoin, l’Ethereum utilise la technologie Blockchain pour ses transactions.

Son fonctionnement est similaire à celui d’un réseau d’ordinateurs qui justifie l’existence d’un « super ordinateur ». Plus clairement, Ethereum est régulé par la blockchain et cette technologie permet de gérer les paiements et l’ensemble des transactions sur le réseau. Cela revient à dire que les marchands peuvent l’adopter comme mode de paiement pour acheter des biens et services au même titre que l’argent sur un compte bancaire classique.

Le protocole ETH permet de réaliser des smart contracts, ou contrats intelligents. La particularité ici est que ces derniers ne sont ni censurés ni contrôlée par de tierces personnes. Il parait important de souligner que ces logiciels ont pour objectif d’automatiser les transactions de la blockchain. Ainsi, on peut dire adieu à l’exécution manuelle des trades.

À l’image des autres cryptomonnaies, l’Ether peut être utilisé pour le trading, le minage ou encore le stockage dans des portefeuilles (wallet). À défaut de l’acheter pour accomplir les applications, vous pouvez le faire pour le revendre sur le marché financier aux fins d’engranger des profits. Tout dépend de la variation des prix des jetons sur le marché crypto mais le risque de perdre de l’argent est assez faible.

La blockchain Ethereum expliquée

illustration blockchain

La blockchain est un registre public mis régulièrement à jour qui permet d’éviter les fausses transactions sans recourir à une banque. Perçue comme une technologie de stockage, elle constitue un livre comptable infalsifiable et public. Elle conserve l’historique des transactions effectuées en Ethereum. Les mineurs valident les échanges  à travers le « Proof-of-Work » afin de résoudre les éventuels problèmes algorithmiques.

L’utilisateur de la blockchain Ethereum doit pouvoir vérifier les transactions vers son portefeuille. Cela est possible grâce au réseau peer-to-peer. En fait, plusieurs ordinateurs enregistrent l’état actuel de la blockchain et le rend public dans le monde entier.

Tous les nœuds de réseau travaillent ensemble et garantissent la sécurité de la chaîne de blocs, éliminant dans la foulée, les risques éventuelles. Sans se faire confiance, ils produisent un algorithme consensuel. En d’autres termes, les nodes participatifs travaillent en fonction des règles du mécanisme de consensus afin de conserver le réseau synchronisé. Pour tout dire, la blockchain est une base de données qui assure une bonne traçabilité de la plateforme Ethereum.

Les Smart Contracts expliqués

illustration smart contract

De la même manière que la blockchain de Bitcoin, Ethereum vous permet de voir pour voir un enregistrement partagé de tout l’historique des transactions. Cependant, la principale différence entre BTC et ETH réside dans les contrats intelligents ou Smart Contracts.

Le terme contracts intelligents, bien qu’il semble compliqué, est en fait plus facile que vous ne le pensez. C’est un mécanisme informatique qui utilise la technologie des contrats intelligents pour supprimer les intermédiaires et les services d’entiercement dans une blockchain Ethereum.

Autrement dit, la technologie Smart Contract permet la réalisation de transactions crédibles sans tiers.

Quel est le but de l’Ethereum ?

Considéré comme devise crypto d’usage, l’Ethereum a réussi à captiver l’attention des investisseurs du fait de ses caractères avantageux. Son utilité ne fait l’ombre d’aucun doute. Voyons ce à quoi cette plateforme de cryptomonnaie sert :

Construction et déploiement des applications décentralisées

Avec Ethereum, la décentralisation des services est une réalité. La plateforme donne la latitude aux investisseurs de créer des applications décentralisées. Ainsi, les services intermédiaires disparaissent au grand bonheur de l’utilisateur final. De toutes les façons, les Dapp renferment un code et gèrent les transactions sur la blockchain Ethereum.

Création des Organisations Autonomes Décentralisées

L’une des finalités de l’Ethereum est de construire des DAO. Ce sont des organisations autonomes ayant plusieurs dirigeants. Elles sont dotées d’un code de programmation qui élimine le besoin de personnel sur la chaîne des blocs. Ce code remplace le besoin de contrôle centralisé et des règles de structuration ou d’organisation d’une blockchain classique.

Participation à une ICO (Initial Coin Offering)

En se référant à la norme ERC20 de la plateforme Ethereum, d’autres programmeurs ont la possibilité d’émettre une autre version de ce token. Bien plus, ils peuvent rassembler les fonds par les ICO (Initial Coin Offering). La plateforme donne l’impression que les émetteurs du jeton sont les propriétaires des actifs numériques rares.

Automatisation de l’exécution des smart contracts

À dire vrai, la plateforme Ethereum est facile à utiliser et garantit un traitement rapide des transactions. Quelques clics seulement suffisent pour acheter ou revendre les Ether. Aucune intervention humaine n’est requise puisque les contrats intelligents s’exécutent automatiquement.

Sécurisation des échanges

Grâce au contrat intelligent, le vendeur des ETH est sûr d’entrer en possession de son butin à la date indiquée.  Chaque acteur devrait alors consulter le code du smart contract afin qu’il soit assuré. La plateforme Ethereum offre en effet une gamme variée et riche de possibilités à travers les contrats intelligents.

Quel le cours de l’Ether ?

cours ethereum

Cours de l’Ethereum au 4 avril 2022

L’Ether a une valeur comme cela est le cas pour toutes les autres monnaies virtuelles. Vous avez la possibilité d’échanger à tout moment d’autant plus qu’il n’existe pas d’horaires d’ouverture et de clôture.

Il s’agit d’un investissement à fort potentiel puisque le prix de la devise virtuelle fluctue régulièrement sur le crypto marché.

On notera néanmoins que la valeur de l’Ether peut varier en fonction de la demande et de l’offre sur le marché d’échange des crypto-devises. Le prix de l’Ethereum semble en hausse de nos jours, puisque le réseau offre une panoplie de possibilités pour investir. Ce n’est donc pas un fait de hasard si les institutions internationales et les firmes multinationales l’adoptent en masse. Les institutions financières sont également en train de suivre la tendance.

En ce qui concerne sa valeur actuelle, le cours à ce jour est de 2 969,17 € avec un volume d’échange en 24 heures de 18 333 006 638 €.  Il affiche par ailleurs une capitalisation boursière de 356 888 643 362 €. Pour ce qui est des prévisions, les analystes tablent sur un cours à 6 500 dollars d’ici la fin de l’année.

Comment obtenir de l’Ethereum ?

Vous pouvez obtenir les Ether de plusieurs manières. En voici quelques-unes :

Échanger des Ethereum contre de l’euros

Le moyen le plus simple et rapide d’obtenir des Ethers, et en quantité importante est de les acheter sur une plateforme d’échange. Vous pouvez ainsi les acquérir avec de l’argent réel (euros ou dollars) par virement ou par carte bancaire sur un site de crypto-monnaie comme eToro.

A noter qu’il est vivement conseillé de consulter les commissions de chaque site car cela peut affecter vos profits. Lisez notre guide pour comprendre comment acheter des Ethereums facilement.

Voici comment obtenir facilement de l’Ethereum:
1. Ouvrez un compte avec eToro
2. Dépôt de fonds (50 $ minimum)
3. Accédez à la section Ethereum et cliquez sur “Acheter”
4. Passez votre commande et envoyez vos pièces dans votre portefeuille Ethereum

Opter pour les faucets Ethereum

Voulez-vous obtenir des Ethers gratuitement ? Cela est possible si et seulement si vous avez recours aux faucets à Ether.

Ces plateformes distribuent gratuitement des ETH en guise de récompenses. Pour bénéficier de cette contrepartie en minuscules quantités d’ETH, vous devez interagir sur ces sites en répondant aux captchas ou en regardant les publicités.

Bien plus, il existe des applications qui offrent gratuitement des Ether. Pour en profiter, il faudrait réaliser des micro-tâches, visionner les messages publicitaires… Toutes ces méthodes exigent une énorme dépense en temps.

Miner de l’Ethereum

Il est possible de gagner des Ether en participant au réseau de la blockchain. Cela ne veut pas dire que c’est gratuit d’autant plus que vous devez avoir un matériel sophistiqué et s’attendre à payer des factures d’électricité. On parle alors de minage ethereum.

Il s’agit d’un processus de génération des Ether qui ne nécessite pas l’accord d’une autorité centrale émettrice. Les mineurs sont de ce fait récompensés pour leurs efforts lors du traitement optimal des transactions financières. Le mineur gagne environ 5 ETH après l’exploitation avec succès de chaque bloc.

Décrocher un contrat de minage dans le cloud

Vous avez aussi la possibilité d’acheter un contrat de cloud mining et de louer votre matériel performant auprès de plateformes de mining Ethereum. Dès lors, vous percevrez des récompenses en ETH qui atterriront directement dans votre portefeuille.

Être rémunéré en Ethereum

Pour gagner des Ethers, certaines personnes se font embaucher sur une plateforme d’achat ou de vente des ETH. Ils peuvent ainsi travailler dans les secteurs tels que la comptabilité, la conception, l’écriture et bien d’autres. Et côté paiement, ils demandent à être rémunérés en Ethereum et non en argent.

Est-il trop tard pour investir sur Ethereum ?

devise ethereum
Mais quel avenir a l’Ethereum et est-il trop tard pour investir ? Selon plusieurs prédictions, il n’est pas du tout trop tard d’investir en Ethereum. On dirait même que c’est le meilleur moment pour trader les crypto-monnaies surtout l’Ethereum. Malgré les hausses fulgurantes de la crypto devise, la blockchain Ethereum sera la finance du futur pour plusieurs raisons.

Développement continuel du réseau

À la différence des autres monnaies virtuelles, la plateforme Ethereum ne cesse de développer ses programmes. En effet, leur principal objectif est de renforcer la puissance technologique de la chaîne des blocs et la sécurisation de l’entreprise. À noter que le système produit près de 20 millions d’ethers par an, ce qui n’est pas rien!

Tendance haussière de l’Ether

Investir en Ethereum est un investissement qui peut encore s’avérer très rentable. Le prix de cette monnaie virtuelle ne cesse en effet d’augmenter au fil des années.

Base des autres crypto-actifs

La blockchain Ethereum est reconnue comme étant une véritable base pour certaines crypto-monnaies. Tout ceci est rendu possible grâce aux smart contract. Parmi les crypto-devises issues du réseau Ethereum, vous avez par exemple le choix entre autres Maker, Augur, Brave, VeChain, mais aussi Civic

Conclusion : faut-il investir dans l’Ethereum ?

En dernière analyse, il est à relever que l’Ethereum est un projet crypto très séduisant dans le monde de l’entreprise. A notre avis, c’est la deuxième cryptomonnaie la plus prometteuse sur le marché financier. Vous pourrez notamment acheter de l’Ether en CFD sur eToro tout en vous assurant une transaction entièrement sécurisée.

Pour rappel, cette plateforme blockchain utilise les contrats intelligents pour échanger, sécuriser, décentraliser ou encore pour codifier. En résumé, le réseau Ether est très important sur le court terme. Profitez-en !

FAQ 

➡️ Ethereum est-elle la meilleure cryptomonnaie pour 2022 ?

Ethereum se hisse aujourd’hui à la deuxième position des cryptomonnaies les plus prometteuses. On se demande bien si ce crypto-actif ne damera pas le pion au Bitcoin dans les prochaines années. Investissez maintenant ici !

➡️ Qui est le créateur de l’Ethereum ?

Le développeur de l’Ethereum est un canadien d’origine russe qui s’appelle Vitalik Butterin.

➡️ Combien d’Ethers sont en circulation sur le marché financier ?

On ne peut certainnement pas déterminer le nombre exact d’Ether en circulation. Toutefois, près de 100 000 000 d’ETH sont disponibles sur le marché d’échanges.

➡️ Quelle est la valeur de l’Ethereum ?

Il n’est pas possible de donner la valeur exacte d’un ETH si tant est que le cours de cette cybermonnaie varie au fil du temps. Pour avoir une idée du prix de l’ETH en temps réel, il est recommandé de consulter le tracter de prix sur eToro.

➡️ Quel est le meilleur moment pour acheter de l’Ethereum ?

Cela relève du miracle de connaitre exactement le bon moment pour investir dans l’Ethereum. Il est vivement conseillé de suivre l’évolution du marché financier. Il revient à chaque investisseur d’estimer le bon moment pour effectuer des achats.

➡️ L’Ethereum se vend-il facilement ?

L’ETH est l’une des monnaies virtuelles qui s’échangent en grande quantité. Ce sera donc facile de le vendre en se rendant sur un site d’achat des cryptomonnaies. Aussi, le vendeur peut passer un ordre de vente sur une plateforme regorgeant beaucoup d’utilisateurs de l’Ether.

➡️ Comment mine-t-on l’Ethereum ?

On mine l’Ethereum sur tout appareil pouvant réaliser les calculs. Le minage rentable devrait s’effectuer avec de puissantes cartes graphiques. Si vous ne pouvez pas miner vous-même, il est possible de recourir à la puissance de calcul en ligne.

Cryptonaute
editor
Cryptonaute
editor

Cryptonaute est un média en ligne français créé en 2017. Notre but est de démocratiser les cryptomonnaies et de fournir des informations qualitatives sur ce secteur parfois complexe. Composée de rédacteurs professionnels, notre équipe est passionnée par les nouvelles technologies et les changements apportés grâce aux cryptomonnaies.