Ethereum : La mise à niveau Constantinople arrive cette semaine

Le hardfork Constantinople, dont le but est notamment de retarder la “bombe de difficulté” et diminuer les récompenses minières sur le réseau Ethereum, devrait être déployé au bloc 7.280.000, soit autour du 28 février prochain.

 

Selon un article de blog publié par la fondation Ethereum, la date exacte d’activation de Constantinople est susceptible de légèrement varier en fonction du temps moyen de création de blocs et pourrait ainsi arriver 1 à 2 jours avant ou après l’estimation donnée.

Annoncé l’année passée, Constantinople a été reporté à plusieurs reprises. Dernièrement, les développeurs Ethereum avaient prévu de l’activer au bloc 7 080 000 (en janvier 2019) mais la découverte d’une importante faille de sécurité liée à la modification EIP-1283 les avait finalement obligé à le reporter à plus tard.

En effet, avec l’EIP-1283, certains contrats intelligents déjà en cours d’exécution sur Ethereum auraient pu devenir vulnérables aux “reentrancy attack”. Les développeurs ont ainsi pris la décision de retirer l’EIP et d’effectuer le hardfork sans cette modification.

Constantinople apportera 4 nouvelles modifications : l’EIP 145, l’EIP 1014, l’EIP 1052 et enfin l’EIP 1234. Le hardfork a notamment pour objectif de retarder la “bombe de difficulté” et diminuer les récompenses minières sur le réseau de 3 à 2 ETH.

Si vous êtes un simple détenteur d’éthers, vous n’avez rien de particulier à faire, excepté si votre service de portefeuille ou d’échange vous communique des actions à réaliser. Les mineurs doivent quant à eux mettre à jour leur client Ethereum.

> WBTC : BitGo lance un stablecoin adossé à Bitcoin sur Ethereum

> ConsenSys lance une solution blockchain pour la tokenisation des actifs financiers


La newsletter de Cryptonaute :