Accueil Ethereum : test public de la mise à jour Shangaï prévu pour février
Actualités sur l'Ethereum, Toute l'actualité

Ethereum : test public de la mise à jour Shangaï prévu pour février

ethereum-shanghai
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Les développeurs Ethereum considèrent la possibilité de la mise à jour Shangaï pour la fin du mois de février. Celle-ci devrait principalement concerner les retraits en ETH sur la blockchain. En parallèle, de nouveaux projets continuent de voir le jour sur Ethereum.

La mise à jour Shangaï

Shangaï n’est autre que le nom de la prochaine mise à jour d’Ethereum. Prévue initialement pour le mois de mars 2023, celle-ci devrait pourtant être proposée en phase de test en février.

L’update devrait permettre de résoudre un problème majeur présente depuis The Merge : les retraits de staking.

Depuis septembre 2022, les utilisateurs étaient capables de staker leurs ETH. Les tokens étaient alors bloqués volontairement afin de pouvoir générer des intérêts sur ces derniers.

Avec l’arrivée de Shangaï, il sera désormais possible de retirer les fonds des solutions de staking :

« Les retraits seront rendus possibles grâce à la mise à jour Shangaï, laquelle est planifiée pour le mois de mars 2023. » déclarait Pooja Ranjan, chef de projet à Ethereum Cat Herders.

La possibilité d’une second hard fork est également en cours de discussion. Celle-ci pourrait arriver d’ici la fin de l’année 2023. Celle-ci pourrait instaurer le proto-danksharding, une solution permettant d’accélérer encore plus les transactions sur la blockchain.

cryptonaute twitter

Phase de test public en février

ethereum shangai

Après concertation, les développeurs Ethereum sont arrivés à un consensus : la mise à jour ne prendra que les retraits d’ETH en ligne de compte, selon un récent meeting.

Alors que l’arrivée de Shangaï est toujours prévue pour mars 2023, celle-ci devrait toutefois comporter une phase de test. Cette phase de test sera proposée dès la fin du mois de février, selon Christine Kim.

Cette phase devrait permettre de mettre à l’épreuve la future mise à jour avant sa sortie officielle.

Les développeurs ont également décidé d’abandonner l’idée de l’EOF, au risque de ralentir l’arrivée de la mise à jour. Toutefois, la volonté de l’équipe se focalisera ici sur la possibilité de retirer les ETH de leur staking uniquement.

Survenant quelques mois à peine après The Merge, Shangaï devrait permettre au réseau Ethereum de proposer de nouvelles caractéristique intéressantes.

Si la scalabilité se pose comme une question logique en réaction à l’annonce de la mise à jour, il faudra néanmoins attendre encore un peu. En effet, aucun changement majeur dans le code d’Ethereum n’a encore été prévu.

L’après-Merge

Quelque 100 jours après le lancement de The Merge, un bilan s’impose. Que retenir de cette mise à jour majeure et historique sur la blockchain ?

La prédictibilité du temps de bloc a tout d’abord été améliorée, et ce, grâce au passage en Proof to Stake. Ainsi, le temps nécessaire à l’ajout d’un nouveau bloc a été drastiquement revu à la baisse.

Une baisse du temps de bloc a également été constatée. Si celle-ci était de 14 secondes avant The Merge, elle est maintenant de 12 secondes.

Le problème majeur auquel la fusion a répondu est celui de l’impact environnemental. La production d’ETH a également été revue, avec 1,800 ETH créés par jours, au lieu des 15,000 précédemment.

Par ailleurs, l’inflation d’Ethereum a été modifiée. Le taux est ainsi passé de 4% à 0.12% depuis The Merge.

Enfin, le staking aura également fait le bonheur des utilisateurs d’Ethereum, bien malgré l’impossibilité, jusqu’à maintenant, de retirer ses fonds. Toutefois, l’opération sera possible très bientôt possible grâce à l’arrivée de Shangaï en Testnet.

La censure autour d’Ethereum

Depuis The Merge, la question de la décentralisation se pose comme élément majeur de l’adoption de l’ETH.

Pour n’en citer qu’un, le co-fondateur de Paxful, la plateforme d’achat de crypto en P2P, a récemment décidé de prendre des mesures drastiques.

Selon lui, Ethereum n’est plus centralisé, et le nombre de scams sur la plateforme est devenu bien trop important.

Ainsi, Ray Youssef, le co-fondateur de Paxful, déclarait :

Le passage d’Ethereum en proof of stake a essentiellement fait de l’ETH une forme digitale de monnaie fiduciaire. […] L’ETH possède de nombreuses utilités, mais il a donné naissance à de nombreux scams ayant volé des milliards d’utilisateurs.

Ainsi, depuis le début décembre 2022 Paxful ne propose plus l’ETH comme crypto échangeable sur sa plateforme.

Si les scams et rug pulls sont également présents sur d’autres blockchains comme Solana ou encore Polygon, Ethereum reste toutefois dans la ligne de mire de nombreux détracteurs.

Peut-être l’arrivée de Shangaï pourrait-elle permettre de changer l’opinion de ces derniers.

 


Source : The Block


Le réseau Ethereum est en plein développement. Pour l’occasion, Vitalik Buterin a décidé de proposer sa vision des choses et d’offrir ses pronostics ETH pour 2023 :  Marché crypto : Les prévisions de Vitalik Buterin pour l’année 2023 !

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la fintech. Investisseur aguerri, il est capable de conseiller son entourage et ses lecteurs afin de les aider à prendre la bonne décision au bon moment. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram