ActualitésBitcoin

Un ex-développeur Microsoft blanchit ses vols grâce au Bitcoin

Crédit : Pixabay - Gino Crescoli

Un ancien ingénieur logiciel de Microsoft a été jugé aux Etats-Unis pour 18 délits fédéraux. Il lui est reproché le vol de plus de 10 millions de dollars, notamment des cartes-cadeaux. Pour dissimuler la fraude, il utilisait un mélangeur Bitcoin.

 

Volodymyr Kvashuk, 25 ans et d’origine ukrainienne, était employé par l’éditeur américain Microsoft comme développeur logiciel. Il était jugé cette semaine devant un tribunal de Seattle pour fraude et vol.

La justice l’accuse d’avoir dérobé à son employeur pour 10 millions de dollars de biens numériques, principalement des cartes-cadeaux. Recruté par Microsoft en août 2016, Kvashuk intervenait dans les tests menés sur une plateforme e-commerce de l’éditeur.

Un développeur malveillant dissimulé dans un système e-commerce

Le développeur a donc utilisé ses compétences en informatique pour pirater le système et voler l’entreprise jusqu’à son licenciement en juin 2018. Le montant du préjudice est ainsi estimé à 10 millions de dollars. Le fruit de ses vols était converti en bitcoins.

Cette activité s’est avérée particulièrement lucrative pour le suspect, qui risque jusqu’à 12 ans de prison (la peine sera prononcée en juin). Ses vols lui ont notamment permis d’acheter un bien immobilier d’une valeur d’1,6 million de dollars, ainsi qu’un véhicule Tesla estimé à 160.000 dollars.

Conscient de l’importance de son larcin et du risque d’être découvert par son employeur, Volodymyr Kvashuk a naturellement tenté de dissimuler ses actes. Il a utilisé les comptes d’autres développeurs, usurpant ainsi leur identité.

Les bitcoins blanchis grâce à du crypto-mixing

Mais il a surtout tenté de dissimuler l’origine des fonds transférés sur ses comptes bancaires. Pour cela, et comme souvent en matière de blanchiment d’argent, l’accusé a eu recours à un service de crypto-mixing, aussi appelé « mélangeur à bitcoins ».

Ainsi, au cours de ses 7 mois d’activités illégales, l’ancien ingénieur a transféré sur ses comptes pour 2,8 millions de dollars de bitcoins. Il a dans le même temps tenté de tromper les autorités fiscales, assurant à ces dernières que la crypto-monnaie était un cadeau provenant d’un parent.

Les criminels qui pensent pouvoir éviter d’être découvert en utilisant la crypto-monnaie et le blanchiment par le biais de mélangeurs sont prévenus… vous serez pris et vous serez tenus pour responsables,” a déclaré un agent de l’unité cybercrime du fisc US lors du procès.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*