Ex-Premier ministre Israël : “Les crypto-monnaies sont des systèmes de Ponzi”

Lors d’un discours, Ehud Barak, ancien Premier ministre israélien, a qualifié les crypto-monnaies comme le Bitcoin de systèmes de Ponzi, bien qu’il pense que la blockchain soit un concept très intéressant.

 

Ehud Barak a été Premier ministre en Israël de 1999 à 2001 puis a été nommé ministre de la Défense jusqu’en 2013. Aujourd’hui, il dirige la jeune entreprise Intercure spécialisée dans le secteur du cannabis thérapeutique.

Durant l’événement Globes consacré aux startups à Tel Aviv, l’ex-homme d’État a ouvert la cérémonie en qualifiant les crypto-monnaies de systèmes de Ponzi, tout en précisant que leur technologie sous-jacente était très innovante, rapporte CCN.

Ehud Barak

“La blockchain est un concept technologique mathématique qui utilise une méthodologie intéressante. Les crypto-monnaies – Bitcoin et tous les autres – sont des stratagèmes de Ponzi.” a-t-il dit.

Mr Barak a ajouté qu’il n’avait pas investi dans cette nouvelle classe d’actifs et qu’il n’investirait jamais dans “quoi que ce soit lié aux crypto-monnaies”.

Il a ensuite vanté les avantages à utiliser la blockchain dans divers domaines tels que la supply chain ou la santé.

“Quiconque a de la patience et arrive à comprendre la blockchain peut trouver de nombreux cas d’usage, de la conservation d’informations médicales sensibles à des contrats plus classiques.” a conclu Mr Barak

En novembre, Gary Shilling, populaire analyste financier, affirmait également sur CNBC que Bitcoin était une sorte de “grand projet Ponzi” notamment à cause de sa nature opaque et car l’identité du créateur de Bitcoin, Satoshi Nakamoto, n’avait jamais été révélée.