exchange orca blocage utilisateurs americains
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

L’exchange décentralisé Orca va bloquer toutes les transactions de ses utilisateurs américains

orca-transaction-amérique
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le DEX Orca a annoncé hier qu’il allait désormais interdire aux utilisateurs américains d’effectuer des transactions via son interface. Si les raisons de cette mise au ban n’ont pas été confirmées par la plateforme, beaucoup imaginent qu’il s’agit d’une mesure de précaution alors que la SEC semble resserer l’étreinte autour du marché crypto aux Etats-Unis.

cryptonaute twitter

Orca va limiter les utilisateurs américains !

Par le biais d’un communiqué, le DEX crypto Orca a annoncé la nouvelle de futures restrictions pour les utilisateurs américains de l’exchange. A compter du 31 mars, les utilisateurs au pays de l’Oncle Sam seront donc restreints. Depuis hier, les utilisateurs du célèbre exchange de la blockchain Solana peuvent lire le message suivant sur la plateforme :

Orca va limiter les utilisateurs américains !

Orca ajoutera les États-Unis aux régions et aux pays qui sont restreints aux échanges sur orca.so à partir du 31 mars 2023. Cela n’aura pas d’impact sur la capacité des utilisateurs américains à interagir directement avec le contrat intelligent ou le SDK d’Orca, ni sur leur capacité à fournir des liquidités par le biais d’orca.so.

Les utilisateurs américains qui interagissent directement avec les contrats intelligents d’Orca ne seront pas donc affectés par ce changement.

Orca rejoint d’autres exchanges !

Pour Orca, cette démarche s’inscrit dans la lignée de ce qu’ont déjà fait d’autres acteurs cryptos avant. Si les exchanges centralisés non autorisés à exercer sur le sol américain ont souvent bloqué les utilisateurs américains, les bourses décentralisées ont peu suivi ce mouvement. S’il s’agit d’une rareté pour le marché des DEX crypto, certains acteurs ont quand même amorcé des démarches en ce sens. Notamment l’agrégateur 1inch en 2021 ou le DEX de la plateforme Binance en 2019.

Bon à savoir : Les politiques différentes entre CEX et DEX sur l’encadrement ou non du marché US s’expliquent par le fait que les DEX ne disposent pas d’entités centralisées. Rendant les démarches à leur encontre plus complexe. De plus, la possibilité pour les utilisateurs de se connecter via un VPN rendent ces mesures caduques.

Si cela n’a pas été confirmé, la raison de cette suspension est à chercher derrière les actions de la SEC. Beaucoup d’acteurs souhaitent ainsi se tenir à l’écart du marché américain. Car aussi juteux soit-il, personne ne souhaite avoir affaire au gendarme financier américain. Comme le déclarait récemment Elisabeth Warren, l’industrie a une peur bleue de la SEC.

Certains considèrent que la plateforme pourrait perdre du flux par cette mesure. Si l’on en croit les données de DefiLlama, la bourse a vu s’échanger 634 millions de dollars sur le seul mois de février. Elle dispose par ailleurs de 46 millions de dollars bloqués dans les smart-contracts de la blockchain Solana.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.


Source : Cointelegraph


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Romain Boyer

Romain Boyer

Après une licence en économie, un master en management stratégique et un voyage de près de 18 mois à travers le monde, je me suis lancé dans la rédaction web. Toujours en veille des aspects techniques et de nouvelles pratiques sur mon métier, j’écris principalement sur les thématiques naturellement liées à ma formation : finance, économie, immobilier.
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram