Facebook aurait discuté avec les crypto-bourses Gemini et Coinbase

Selon un rapport du Financial Times, Facebook s’est entretenu avec deux des plus grandes plateformes d’échange de crypto-monnaies américaines, Coinbase et Gemini. Cette dernière a été cofondée par les jumeaux Winklevoss qui par le passé avaient poursuivi Mark Zuckerberg pour avoir volé leur concept de réseau social.

 

D’après des sources anonymes citées par le Financial Times, le réseau social de Palo Alto a discuté avec plusieurs crypto-exchanges américains, dont Gemini et Coinbase, au sujet du stockage de sa future pièce numérique GlobalCoin ainsi que pour sa conversion en cryptomonnaie et monnaie fiduciaire.

Le jeton numérique GlobalCoin développé par Facebook serait adossé à un panier de monnaies fiduciaires et utilisable à travers les applications WhatsApp, Instagram et Facebook.

Il est assez étonnant que Facebook se soit tourné vers Gemini, suite au procès qui a opposé Mark Zuckerberg, et les cofondateurs de la crypto-bourse, Tyler et Cameron Winklevoss.

En 2004, les frères Winklevoss, qui étudiaient également à Harvard, avaient poursuivi Zuckerberg pour avoir volé leur concept de réseau social (Facebook). Après de longues années de bataille judiciaire, les jumeaux avaient finalement obtenu 65 millions de dollars de dommages et intérêts.

Bien que Zuckerberg ait récemment déclaré que la firme se concentrerait sur les paiements sur Facebook, les sources ont affirmé que le projet serait « plus grand et ouvert ».

Selon David Yermack, professeur de finance à l’Université de New York, le plus gros défi pour Facebook sera de respecter la réglementation.

“Les entreprises de réseaux sociaux ont un énorme potentiel pour s’implanter et prendre une part importante du secteur bancaire. Elles ont un avantage en raison de leur clientèle et de la fréquence à laquelle les gens les utilisent. Mais le principal défi reste la réglementation.” a-t-il dit.

D’après un récent rapport de la BBC, Facebook prévoit de lancer sa crypto-monnaie GlobalCoin au premier trimestre 2020.

La semaine dernière, le géant a créé Libra Networks, une nouvelle entreprise de technologie financière basée en Suisse et spécialisée dans les paiements et la blockchain.

> États-Unis : Le sénat souhaite en savoir plus sur le Facebook Coin

Crédit miniature : Pixabay


La newsletter de Cryptonaute :