Les failles découvertes sur le réseau EOS ont été réparées

Les failles de sécurité trouvées sur la blockchain EOS par la société chinoise Qihoo 360 ont été réparées par les développeurs de la devise.

 

Comme reportait Weibo ce matin, l’entreprise Qihoo 360 a découvert plusieurs vulnérabilités sur le réseau EOS qui mettaient la crypto-monnaie en danger. Les hackers pouvaient exécuter du code sur un nœud de la blockchain EOS et ainsi en prendre le contrôle.

Depuis l’annonce, les développeurs d‘EOS se sont activés pour résoudre les problèmes et le responsable de la devise a annoncé relancer le réseau seulement lorsque les failles seraient colmatées.

Avec de telles vulnérabilités, un pirate aurait pu programmer un contrat intelligent malicieux et l’insérer dans la blockchain. Le ravisseur aurait ainsi pu prendre entièrement le contrôle du réseau et avoir accès à l’intégralité du système EOS.

Il aurait pu modifier des transactions sur le réseau ou encore dérober les données d’EOS et de ses utilisateurs (comme les clés privées). Selon Qihoo 360, il s’agit d’une découverte sans précédent dans le monde de la sécurité blockchain.

Il y a quelques heures, Qihoo 360 a annoncé via un second article que le problème était résolu.

Rappel : Les possesseurs d’EOS doivent enregistrer leurs jetons avant le lancement du EOS MainNet prévu le 2 juin 2018.

A voir aussi : Verge (XVG) subit une nouvelle attaque des 51%