Accueil Le FBI a saisi près de 400 000 $ de cryptomonnaies aux utilisateurs de Binance sur le mois de mai
Actualités Crypto-monnaies, Actualités sur Bitcoin, Toute l'actualité

Le FBI a saisi près de 400 000 $ de cryptomonnaies aux utilisateurs de Binance sur le mois de mai

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

fbi-binance-saisie
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Détenteur en titre de la plus grosse saisie de cryptomonnaies dans l’affaire “Bitfinex”, le FBI annonce avoir saisi en un mois, pas moins de 400 000$ de cryptomonnaies. Cette somme vous semble colossale ? Et bien dites vous que cela représente uniquement les saisies du mois de mai sur la plateforme Binance !

Une lutte féroce nourrie par une détermination à toute épreuve

C’est effectivement une enquête menée par nos confrères de chez Blockworks, qui va mettre en exergue ce travail de fond qui passe inaperçu mais qui n’en reste pas moins très efficace. Selon les avis publics déposés ce mois-ci, le “Federal Bureau of Investigation” aurait saisi environ 397 221$ sur six comptes Binance entre le 2 et le 23 mai.

Cette volonté de communiquer à pour but de rappeler que les forces de l’ordre fédérales ont les capacités et la volonté de suivre les traces laissées par la Blockchain.

C’est d’ailleurs grâce à cette détermination que les Etats-Unis se sont constitués un immense trésor en Bitcoin au fil des années. Enfin ce n’est pas vraiment juste de le présenter ainsi puisque en réalité la saisie n’est pas conservée bien longtemps sous forme de cryptomonnaie. En effet, cette dernière est très vite vendue aux enchères sans pour autant proposer des offres massives pour ne pas affecter le cours du marché.

cryptonaute twitter

Une implantation américaine jonchée d’obstacles

Comme l’actualité nous le montre, le temps n’est pas au beau fixe pour les acteurs de l’industrie crypto aux Etats-Unis en ce moment. Binance ne fait pas exception à la règle, il est d’ailleurs actuellement défendeur dans deux affaires différentes avec deux agences américaines distinctes : la SEC et la CFTC. Malgré cette politique agressive, Binance reste cordial et déclare collaborer de bonne foi, quelque soit les circonstance :

Binance collabore activement avec les organismes d’application de la loi dans le monde entier – cela inclut l’identification de fonds liés à des activités criminelles pour aider à contrecarrer les mauvais acteurs”, a déclaré un porte-parole de Binance à Blockworks.

Depuis 2019, les résidents américains n’ont plus la possibilité d’utiliser la plateforme principale de Binance.com et doivent se rabattre sur la branche locale Binance.US. Cette dernière se révèle cependant bien moins attractive car dispose d’un panel de cryptomonnaies moins large du fait de sa mise en conformité avec la règlementation américaine.

Depuis cette interdiction, nous sommes passé d’une simple case à cocher pour attester que l’utilisateur ne réside pas aux Etats-Unis, à toute une ribambelle de mesures plus ou moins contraignantes : KYC, vérification des IP, scan des fournisseurs cellulaires…

Nous mettons en œuvre des contrôles de pointe pour empêcher les personnes aux États-Unis d’accéder aux services sur Binance.com. Nous sommes fiers d’être un membre responsable de la communauté de la crypto-monnaie et nous nous engageons à jouer notre rôle dans la lutte contre les crimes qui victimisent les utilisateurs de crypto-monnaie dans le monde entier“.

Il est cependant assez facile de contourner ces restrictions via l’usage de VPN par exemple. Quoi qu’il en soit, Binance semble entretenir des relations assez intimes avec le FBI. Cette collaboration semble porter ses fruits puisque sur les autres plateformes le FBI ne fait pas aussi bien. Il s’est en effet contenté de 30 000$ pour Bybit et 16 000$ seulement pour Freewallet sur le mois de mai.


Source : blockworks.co


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram