Accueil Fin du bear market ? La SEC fait le point sur les leçons à tirer
Actualités Crypto-monnaies, Régulation, Toute l'actualité

Fin du bear market ? La SEC fait le point sur les leçons à tirer

bear-market-sec
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le bear market toucherait-il à sa fin ? En dépit d’une année difficile, la Securities and Exchange Commission souhaite tirer des leçons de cette mauvaise passe.

Ce que la fin du bear market nous apprend

La commissaire de la SEC Haster Peirce a récemment souhaité s’exprimer au sujet des cryptos. Selon elle, l’année 2022 fut particulièrement funeste pour l’industrie.

L’avocate, ex directrice des marchés financiers à l’université George Mason, expliquait :

« [Cette année] fut terrible, horrible, très mauvaise et en aucun cas une bonne idée. »

La commissaire se référait surtout à l’espace cryptographique, mais également au travail des régulateurs tels qu’elle-même et ses collègues.

Peirce retient quand même deux bonnes leçons de cette épreuve difficile :

« Ces leçons nous apprennent que la technologie prend du temps à se développer. Elle doit souvent se combiner avec l’innovation dans d’autres domaines afin de montrer son plein potentiel. »

Si les cryptomonnaies sont très largement utilisées à des fins spéculatives sur les marchés, il convient donc de rappeler qu’elles se doivent surtout d’apporter une solution à une problématique donnée.

À ce sujet, la commissaire de la SEC expliquait :

« De manière évidente, les gens se sont tournés vers des intermédiaires centralisés, ou le gouvernement, pour résoudre le problème de confiance. Mais, pour des technologies comme la cryptographie, la blockchain et les preuves apportées, offrent de nouvelles solutions. »

cryptonaute twitter

La SEC « manque d’expérience technique » en cette fin de bear market ?

Peirce mentionne également un élément crucial. Selon elle, la SEC n’est pas tout à fait qualifiée afin de comprendre intégralement l’enjeu des cryptomonnaies :

« La proposition de valeur des cryptos dépend principalement des constructeurs de cette technologie, pas des régulateurs, comme moi, qui manquent d’expertise technique, et se tiennent à la périphérie en regardant de l’extérieur. »

L’avocate insiste également sur la nécessité de mettre en place des bonnes pratiques. Elle encourage donc « ceux qui croient au futur des cryptos » à ne pas attendre l’action des régulateurs.

Au lieu de cela, il est peut-être plus intéressant de commencer à acquérir de bonnes pratiques afin d‘encourager les bons comportements au sein de l’industrie.

Si l’allocution de la commissaire vient résonner comme une dose de bon sens, elle donne surtout un peu d’espoir. La SEC a peut-être appris de véritables leçons depuis la fin du bear market, et peut-être l’harmonisation pourrait-elle avoir lieu entre les cryptos et la commission.

Fin du bear market ou simple bull trap ?

La question brûle les lèvres, et pourtant, l’enjeu est réel. Si la plupart de la crypto sphère s’accorde sur la fin du bear market, une partie de la communauté s’interroge. Et si cette hausse n’était que temporaire ?

Après l’année passée, un climat de semi -trauma pèse lourdement sur l’industrie. Le bitcoin est passé de 16,000$ à 23,000$ en quelques jours, et de nombreux acheteurs se sont remplis les poches durant l’ascension.

Il faudra alors se pencher sur la tendance de fonds du bitcoin, prendre du recul afin d’éviter les faux rebonds, et suivre les taux de vente de prêt.

En attendant, et à l’heure de rédaction de cet article, la reine des cryptos, le BTC, affiche une valeur de 22,917$ sur CoinMarketCap, soit une hausse de +0.10% sur les dernières 24h.


Sources : SEC, CoinMarketCap


Pour en savoir plus sur l’actualité de la SEC et ses récentes déclarations, consultez notre article : la SEC n’est pas favorable au rachat de Voyager Digital par Binance.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la fintech. Investisseur aguerri, il est capable de conseiller son entourage et ses lecteurs afin de les aider à prendre la bonne décision au bon moment. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram