ActualitésBlockchainEthereum

La Finance Décentralisée (DeFi) franchit le cap du milliard de dollars

Le total de la valeur engagé dans la Finance Décentralisée a récemment dépassé le milliard de dollars. Maker, Synthetix et Compound sont les 3 projets DeFi qui ont pour le moment mobilisé le plus de fonds.

 

La Finance Décentralisée ou DeFi (pour Decentralized Finance) fait référence aux applications décentralisées et contrats intelligents dédiés à la finance et construits sur la blockchain (généralement sur Ethereum).

D’après DeFiPulse.com, la valeur engagée dans la DeFi a dépassé le milliard de dollars la semaine dernière. Elle a toutefois depuis légèrement baissé. Aujourd’hui, 989,5 millions de dollars sont actuellement « engagés » avec une très forte dominance du protocole Maker (600 millions de dollars).

Crédit : DefiPulse

Les protocoles DeFi analysés par DeFiPulse regroupent les services de prêt (Marker, Compound…), paiement (Lightning Network, xDai…), DEXs (Kyber, Bancor…) ou encore dérivés (Synthetix, Augur…). Le jalon des 1 milliard de dollars aurait notamment été atteint grâce à la récente hausse du prix de l’ether (ETH).

Franchir la barre du milliard de dollars est une étape majeure pour l’écosystème. La position dominante de Maker s’impose désormais comme une des pierres angulaires de la DeFi. En revanche, cette position dominante est à suivre de prêt. Un risque systémique à l’échelle de l’écosystème n’est pas à écarter. Toutefois, notons qu’un des effets remarquables de ce projet est notamment l’apport de liquidité qu’il génère sur les DEX. Cela permet à bon nombre de personnes d’utiliser plus sereinement les DEX et de prendre leur distance avec les exchanges centralisés. Pour ma part, ce cap historique témoigne d’un engouement certain, mais encore trop confidentiel. Il est à noter qu’au sein même de la communauté Blockchain et crypto, le DeFi reste encore méconnue. Aujourd’hui, ses acteurs sont essentiellement des personnes tournées vers Ethereum et ayant une appétence certaine pour la finance. Le développement de ce microcosme reste conditionné par le déblocage de nombreux verrous, notamment d’usages et de vulgarisation afin d’attirer un public plus large,” a commenté Arthur Micoulet, directeur blockchain chez PALO IT et co-organisateur des événements DeFi France, par email avec Cryptonaute.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*