Accueil La finance traditionnelle en crise : la montée silencieuse du minimalisme
Sponsorisé

La finance traditionnelle en crise : la montée silencieuse du minimalisme

coinex-crypto
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Ces dernières années, le marché financier a été durement touché par les hausses agressives des taux d’intérêt aux États-Unis. En mars dernier, alors que les taux d’intérêt augmentaient rapidement, de nombreuses banques se sont effondrées du jour au lendemain. On citera notamment la Silicon Valley Bank et la First Republic Bank.

Le secteur de la finance traditionnelle, qui semble se développer régulièrement, a souffert de nombreux problèmes au fil du temps. Pendant ce temps, le minimalisme a connu une ascension tranquille dans l’industrie crypto.

Les vulnérabilités de la finance traditionnelle

Les banques ont toujours été au centre de la finance traditionnelle. Les nombreuses faillites survenues au début de l’année révèlent la fragilité de l’ensemble du secteur bancaire. En période de ralentissement économique, le manque de confiance des startups entraîne des difficultés de financement et une diminution des dépôts. De plus, les retraits massifs exposent les banques à un risque de ruée.

Faute de liquidités suffisantes, les banques sont contraintes de vendre les obligations qu’elles détiennent. De plus, les hausses fréquentes des taux d’intérêt ont entraîné une inversion de la courbe des taux d’intérêt des obligations américaines. Cela a aussi généré une baisse du prix des obligations. En conséquence, les banques subissent des pertes et le risque d’une ruée est exacerbé.

C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles la Silicon Valley Bank, l’une des vingt premières banques américaines, a été contrainte de fermer ses portes du jour au lendemain.

Source : CoinEx
cryptonaute twitter

Le rachat de la Silicon Valley Bank

Bien que la Silicon Valley Bank ait été rachetée par la First Citizens Bank et que la FDIC ait tenté de minimiser les pertes subies par les clients en cas de faillite d’une banque, cette protection peut se concentrer sur les intérêts des déposants nationaux aux États-Unis uniquement.

Récemment, plusieurs clients de la succursale de la Silicon Valley Bank aux îles Caïmans ont signalé que leurs fonds avaient été transférés à la FDIC. Cela implique que leurs dépôts ont été saisis, mais qu’ils doivent encore rembourser des prêts à la First Citizens Bank.

Comme l’a souligné Joseph Lynyak, ancien cadre de la FDIC, les clients étrangers de la Silicon Valley Bank sont confrontés à une double difficulté. Ils perdent leurs dépôts tout en continuant à rembourser leurs prêts.

L’Épée de Damoclès qui plane sur la finance mondiale : Le défaut de paiement de la dette américaine

Une série de faillites bancaires aux États-Unis peut sembler avoir été résolue sans heurts. Cependant, les pertes réelles subies sont incommensurables. Il en va de même pour le défaut de paiement de la dette américaine en mai dernier.

Bien que le gouvernement américain ait temporairement suspendu le plafond de la dette pour éviter le défaut de paiement, la dette américaine a continué à grimper en flèche. Selon les données du département du Trésor américain, la dette fédérale nationale a dépassé 32 000 milliards de dollars pour la première fois le 15 juin.  Cela représente neuf ans d’avance que ce que prévoyaient les prévisions antérieures à la pandémie.

La montée en flèche de la dette américaine a suscité des inquiétudes quant à la menace imminente d’un “défaut de paiement”, que l’on pourrait comparer à une épée de Damoclès. Si le gouvernement américain peut être en mesure de suspendre la crise en relevant le plafond de la dette, de telles actions ne résoudront pas le problème une fois pour toutes.

Une fois que le défaut de paiement des États-Unis se produira, l’augmentation du montant de la dette aura un impact croissant sur l’économie mondiale et l’industrie financière. Cela conduira à une grave crise financière mondiale.

L’essor du minimalisme dans un contexte de crise

Après la crise financière mondiale de 2008, le premier monde crypto Bitcoin a été proposé. Le secteur financier traditionnel avait l’habitude de dédaigner l’industrie crypto.

Les crypto-monnaies ont atteint une capitalisation boursière record. Elles ont fait preuve d’une immense résilience et d’innovation au cours de la dernière décennie. D’ailleurs, les géants de Wall Street ont fini par reconnaître leur valeur et leur potentiel futur.

La finance traditionnelle et les crypto-monnaies et suivent des voies différentes. La finance traditionnelle privilégie souvent le service à l’élite et aux clients américains, se présentant comme une “industrie haut de gamme“. En réalité, elle érige souvent des barrières à l’entrée et renforce les monopoles.

Cela crée des divisions de classe qui excluent une grande partie des utilisateurs tout en préservant les intérêts d’une poignée de privilégiés. Par conséquent, cela exacerbe la concentration des richesses, de sorte que “les 1 % les plus riches possèdent près de 99 % de la richesse mondiale”.

Faciliter le trading de cryptomonnaies

Les crypto-monnaies prônent par ailleurs la décentralisation et l’égalité. Elles comblent les lacunes laissées par les systèmes de paiement en ligne traditionnels. Comment ? En facilitant l’accès aux transactions cryptos. Dans les endroits où les gens ordinaires luttent contre les taux d’inflation élevés des monnaies fiduciaires, les crypto-monnaies seront d’une grande utilité. En outre, les investisseurs ordinaires qui ne peuvent pas participer aux marchés primaires peuvent investir directement dans le marché des crypto-monnaies.

Avec le principe d’égalité, le minimalisme met en évidence le cœur de l’esprit crypto. La cryptosphère s’efforce de créer un environnement minimaliste pour réduire la barrière à l’entrée d’une part. D’autre part, d’éliminer l’asymétrie de l’information, brisant ainsi les barrières de classe.

En tant que bourse crypto mondiale, CoinEx s’engage à “Faciliter le trading de cryptomonnaies“. Ce, avec une conception de produit facile à utiliser, des opérations d’investissement simples et de meilleurs services à la clientèle. CoinEx respecte tous les utilisateurs ordinaires, réduit leur charge de travail et répond à leurs demandes réelles. Ce faisant, CoinEx permet à chaque investisseur de se lancer facilement dans le trading de crypto-monnaies. Dans le monde crypto où tout le monde est libre et égal. 99% des individus ont ainsi le potentiel de devenir les 1% les plus riches.

Source: CoinEx

Aller au-delà des limites de la finance traditionnelle

En période de ralentissement économique, les limites de la finance traditionnelle deviennent de plus en plus évidentes. La finance traditionnelle et les politiques monétaires ont longtemps fonctionné comme des outils au service de quelques privilégiés. En période de crise financière, ce sont souvent les gens ordinaires qui souffrent le plus.

Incapables de gérer efficacement les risques par le biais d’investissements, ils peuvent même être confrontés à des pertes substantielles d’actifs. Ceci, en raison de la dévaluation de la monnaie fiduciaire ou de la faillite des banques.

Le système financier actuel est loin de la “finance inclusive“. Pour aider effectivement la majorité des investisseurs, le minimalisme préconise d’abaisser la barrière d’accès au monde crypto. Il propose également d’offrir à tous une nouvelle opportunité d’améliorer leur situation sociale et économique.


Source : CoinEx


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram