ActualitésEthereum

L’investisseur américain Fred Wilson déconcerté par Ethereum

Le célèbre capital-risqueur Fred Wilson, qui déclarait en 2017 que la capitalisation boursière d’Ethereum pourrait dépasser celle de Bitcoin en 2018, met aujourd’hui en avant les problèmes de scalabilité de la seconde cryptomonnaie du marché.

 

Dans un article de blog publié hier et intitulé « Quelques réflexions sur la crypto », Fred Wilson, cofondateur d’Union Square Ventures, a écrit que Bitcoin était de plus en plus considéré comme une réserve de valeur, une sorte d’or numérique.

Concernant Ethereum, l’homme d’affaires américain se dit « déconcerté ». Selon lui, la devise a ouvert la voie à de nombreuses technologies telles que les contrats intelligents mais il est aujourd’hui difficile d’en tirer parti à cause des problèmes de mise à l’échelle de son réseau.

“Les problèmes de scalabilité ne manquent pas et de nombreux développeurs vont voir ailleurs.”

En plus de n’avoir jamais approché la capitalisation boursière de Bitcoin en 2018, cette année, le marketcap d’Ethereum a progressé de seulement 66% alors que celui de son confrère enregistre une augmentation supérieure à 200%.

D’après Wilson, l’arrivée de stablecoins comme la future cryptomonnaie de Facebook, Libra, est une chose positive pour l’industrie mais le fait que les régulateurs et institutions financières soient « hostiles » à la cryptomonnaie retarde le développement des projets les plus ambitieux.

Il a conclu en indiquant que les cryptomonnaies étaient aujourd’hui malheureusement davantage utilisées pour spéculer que pour effectuer des paiements ou utiliser des DApps.

“Je suis un optimiste. Je suis convaincu que beaucoup de ces obstacles seront surmontés dans les prochaines années. Mais il est facile d’être baissier sur la crypto en ce moment. La réalité est bien en dessous du battage médiatique et les défis ne manquent pas.”

En début d’année, Wilson déclarait que la tendance baissière sur le marché n’était pas encore terminée et que la crypto-monnaie ne serait pas une valeur refuge en 2019.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*