Accueil Affaire FTX : mise en examen du directeur de l’ingénierie
Actualités Crypto-monnaies, Plateformes d'échange, Toute l'actualité

Affaire FTX : mise en examen du directeur de l’ingénierie

ftx-Nishad-Singh
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Nishad Singh, l’ancien directeur de l’ingénierie de FTX, vient d’être mis en examen. Celui-ci est accusé par la SEC d’avoir dupé les investisseurs de la plateforme.

Nishad Singh de FTX mis en examen

L’ancien directeur de l’ingénierie de FTX était un « participant actif » d’un plan visant à tromper les investisseurs de FTX.

L’homme aurait d’ailleurs retiré plusieurs millions de dollars de FTX pour un usage entièrement personnel, selon les allégations de la SEC.

Nishad Singh a ainsi été inculpé mardi dernier pour « son rôle dans un stratagème pluriannuel » visant à escroquer les utilisateurs de la plateforme de crypto trading.

Pour rappel, FTX s’était placé sous la protection de la loi sur les faillites en novembre 2022. Son ancien PDG, Sam Bankman-Fried, avait été arrêté aux Bahamas. L’homme fait actuellement face à des accusations criminelles, mais également civiles.

Mardi dernier, l’ancien directeur de l’ingénierie aurait alors plaidé coupable concernant les accusations portées à son encontre par les procureurs fédéraux.

La Commodity Futures Trading Commission a aussi accusé Nishad Singh de fraude par détournement et de complicité de fraude.

L’homme n’a pas trouvé bon de contester les accusations et a accepté l’inscription d’une ordonnance de jugement par consentement.

cryptonaute twitter

Le directeur de l’ingénierie avait créé un code pour tromper les investisseurs

ftx code directeur ingénierie

Dans son communiqué, la SEC déclare également que Singh avait créé un code logiciel particulièrement astucieux et très discutable.

Ce code permettait en effet aux fonds des clients de la plateforme crypto monnaie d’aller directement à Alameda Research. Pour rappel, Alameda est le nom d’un fonds spéculatif créé par SBF et Gary Wang.

La SEC avait, par ailleurs, déclaré, au sujet de ce code logiciel :

« [Cela a été fait] malgré les fausses assurances de Bankman-Fried aux investisseurs que FTX était une plateforme de négociation d’actifs cryptographiques sûre avec des mesures sophistiquées d’atténuation des risques pour protéger les actifs des clients et qu’Alameda n’était qu’un autre client sans privilèges spéciaux. »

Singh savait donc très probablement que les déclarations de l’ex-PDG de FTX étaient fausses. Le directeur de l’ingénierie avait également accepté de transférer 50 millions de dollars depuis un mystérieux compte vers FTX afin que la plateforme atteigne son chiffre d’affaires annuel de 1 milliard de dollars.

Les faits se sont déroulés en 2021, et l’homme s’était alors exécuté, faisant passer les 50 millions de dollars en question pour une simple source de revenu, selon le dépôt de la SEC.

Singh a également expliqué s’être « inquiété » de la responsabilité d’Alameda et de FTX concernant leur gestion financière des deux entreprises. Il s’était alors opposé à certains projets qu’il avait jugé trop ambitieux et pour lesquels les deux sociétés n’avaient pas les moyens.

La SEC expliquait toutefois :

« Néanmoins, malgré ces préoccupations, Singh a continué à travailler chez FTX et à soutenir Bankman-Fried. »

En dehors des mesures prises par la SEC, le bureau du procureur Américain du sud de New York a également annoncé des accusations contre Singh.

Pour l’heure, l’ancien directeur de l’ingénierie de FTX a déjà plaidé coupable à 6 accusations criminelles portées par les procureurs du sud de New York lors de l’audience de mercredi, selon Reuters.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.


Sources : Dépôt de plainte de la SEC, Reuters


Les conséquences de l’affaire FTX ne sont pas encore terminées. Récemment, c’est Galois Capital qui a dû cesser son activité à cause du scandale : Victime du scandale FTX, Galois Capital est contraint de cesser son activité !

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram