Gibraltar United : Le premier club de football à payer ses joueurs en crypto-monnaies

Le Gibraltar United FC est en passe de devenir le premier club de football de 1ère division au monde à rémunérer ses joueurs en crypto-monnaies.

 

Crédit : Logo GUFC

Comme rapporte TheGuardian, le propriétaire de l’équipe Gibraltar United Football Club (GUFC), Pablo Dana, s’est associé à la plateforme blockchain Quantocoin spécialisée dans le paiement en crypto-monnaies.

L’objectif de ce partenariat est de verser une partie des salaires des joueurs du club en crypto-monnaies dès la saison prochaine.

Le GUFC a été créé en 1943, le club évolue en première division à Gibraltar depuis 2015 après plusieurs années passées en seconde division.

Le territoire de Gibraltar situé au sud de l’Espagne attire de plus en plus de startups blockchain grâce à des réglementations financières souples et la future mise en place de règles afin d’encadrer le marché de la crypto-monnaie.

Crédit : Gibraltar Pixabay

Alors que le gouvernement souhaite rapidement légitimer le secteur crypto, Mr Dana a expliqué que la crypto-monnaie pourrait apporter plus de transparence dans le monde du football, fortement touché par la corruption. Il a ensuite ajouté que Gibraltar était le lieu rêvé pour ce genre d’expérimentation :

“C’était déjà le premier endroit réglementé pour les sociétés de jeux en ligne il y a 20 ans. Ils ont mis en place des règles de conformité et de lutte contre le blanchiment d’argent. Ils ont l’intelligence de faire de même avec les crypto-monnaies.”

Ce n’est pas la première fois que le football rencontre la crypto-monnaie. Récemment, la légende du football Ronaldinho a annoncé lancer sa propre crypto-monnaie baptisée Ronaldinho Soccer Coin. Plus tôt ce mois-ci, le footballeur Didier Drogba a signé un partenariat avec All.Me, un réseau social proposant le trading et le stockage de crypto-monnaies.

> Une équipe de Premier League va être sponsorisée par un échangeur crypto-monnaie

> Gaël Monfils vante le trading de bitcoin et se fait reprendre par l’AMF

> Nasdaq : Une réunion à huis clos sur la légitimité de la crypto-monnaie