Gustave Roussy s’associe à Embleema pour exploiter la blockchain

La société Embleema a annoncé avoir signé un partenariat stratégique avec Gustave Roussy, premier centre européen de lutte contre le cancer, pour développer des applications de partage des données de santé basées sur la blockchain, et faciliter leur usage par la recherche clinique.

 

Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, et Embleema s’associent afin que les données des patients collectées dans le cadre de parcours de soins dits de routine puissent être numérisées et consolidées en toute sécurité pour être utilisées de manière anonyme à des fins de recherche.

Grâce à la technologie blockchain, les patients possèderont un contrôle accru sur leurs données stockées. En pratique, ils donneront leur consentement éclairé pour le recueil de leurs données, comme cela se pratique actuellement dans les protocoles de recherche, et ils en contrôleront facilement l’accès et l’usage. L’objectif est que leurs données de suivi de la pathologie (données en vie réelle) puissent servir la recherche clinique à tout moment de leur parcours s’ils le souhaitent.

Embleema apporte son expertise et ses solutions technologiques d’échange sécurisé des données de santé qui permettent aux patients de consolider l’ensemble de leurs données sur un même dossier ; la blockchain garantissant à chaque patient l’exercice de sa pleine souveraineté sur leur partage.

Embleema a déjà lancé une première application de sa technologie aux Etats-Unis, PatientTruth, qui permet à chaque patient d’assembler son historique de santé, lui donner le plein contrôle de l’accès à ses données et leur partage, et recevoir des jetons numériques pour leur participation à des études de santé.

Embleema développe désormais une plateforme décentralisée pour que ces données puissent être partagées avec la recherche clinique. La blockchain assure au patient le respect de son consentement sur l’utilisation et les échanges de ses données anonymisées. A tout moment il peut annuler ou modifier l’accès à ses données. Il contrôle également la destination et l’usage de ses données.

Le partenariat stratégique avec Gustave Roussy va permettre d’intégrer cette infrastructure de consolidation et d’échanges des données à ses opérations pour que les patients de l’Institut puissent disposer de leurs données et décider à tout moment de leur utilisation.

“Le partenariat avec Embleema va permettre d’initier un modèle européen d’utilisation des données de soins au service de la recherche en toute transparence et en respectant pleinement les droits du patient. La technologie blockchain va permettre d’utiliser des données de vraie vie pour mieux évaluer l’efficacité et la sûreté des traitements en vie réelle ainsi que pour développer de nouveaux traitements plus rapidement.” a déclaré Alexander Eggermont, Directeur Général de Gustave Roussy.

Avec Gustave Roussy, Embleema va en effet travailler au déploiement de sa technologie pour développer de nouveaux standards d’études en vie réelle en oncologie. En pratique, l’Institut contribuera à la constitution du réseau en hébergeant des nœuds de la blockchain et validera les catégories de données pertinentes pour le partage avec la recherche en participant au Consortium d’Embleema.

“Nous sommes honorés de ce partenariat stratégique avec Gustave Roussy dont les équipes sont mondialement reconnues pour la qualité des soins prodigués aux patients atteints de cancers et pour leurs avancées en recherche en immunothérapie et en médecine moléculaire. En fluidifiant la collecte et le partage d’informations cliniques, tout en garantissant un respect absolu du consentement du patient, nous visons à accélérer le développement et la mise à disposition de nouveaux traitements et améliorer le suivi en vie réelle des traitements existants. L’implication du patient dès l’origine et la possibilité pour lui de contrôler le cheminement de sa donnée est aussi une rupture. C’est une avancée majeure pour rattraper le retard français en matière d’informatique en santé, pour que chaque citoyen puisse accéder à ses données directement depuis son smartphone et en contrôler leur usage.” a expliqué Robert Chu, PDG d’Embleema.

Cet article est un communiqué de presse partagé avec Cryptonaute et publié à titre informatif, il n’a pas été rédigé par notre équipe.

> Blackberry : Une solution blockchain pour partager les données de santé

> Emmanuel Macron évoque la blockchain au Salon de l’Agriculture


La newsletter de Cryptonaute :