Le hack de Cryptopia continue : 1675 Ethereum (ETH) supplémentaires volés

Alors que le piratage de Cryptopia remonte maintenant à 2 semaines, la startup Elementus a annoncé que la crypto-bourse néozélandaise avait de nouveau été victime d’un vol de crypto-monnaies pour un montant estimé à 1675 ETH, soit environ 180 000 dollars.

 

À la mi-janvier, la plateforme d’échange de crypto-monnaies Cryptopia suspendait son service et annonçait avoir été piratée, sans préciser le montant du préjudice subi.

La semaine dernière, la startup blockchain Elementus estimait que les pertes s’élevaient à plus de 16 millions de dollars et que le hacker avait encore potentiellement la mainmise sur les portefeuilles appartenant à Cryptopia.

Dans un second rapport publié hier, Elementus a affirmé que le pirate était repassé à l’action et qu’il avait dérobé 1675 unités de la crypto-monnaie Ethereum, soit près de 180 000 dollars au moment de l’infraction.

“Après une absence de plusieurs jours, le pirate informatique a volé 1 675 ETH supplémentaires sur des portefeuilles administrés par Cryptopia.” a écrit Elementus.

Selon la jeune pousse spécialisée dans l’analyse des blockchains, Cryptopia n’a plus le contrôle de ses portefeuilles Ethereum. Le cybercriminel détiendrait les clés privées et pourrait ainsi toujours retirer des fonds comme bon lui semble.

On apprend également que certains utilisateurs de Cryptopia continuent d’envoyer des ETH vers des wallets vérolés. Il s’agirait principalement de mineurs qui ont automatisé l’envoi de leurs récompenses minières vers Cryptopia.

“La plupart des fonds proviennent de pools miniers. Vraisemblablement, ces paiements sont envoyés au nom des mineurs qui ont choisi de recevoir leurs récompenses automatiquement et qui les ont depuis lors oubliées.” a expliqué Elementus.

> Europol arrête un hacker soupçonné d’avoir dérobé €10M en IOTA

> Un tribunal ordonne au PDG de BitGrail de rembourser les victimes du hack


La newsletter de Cryptonaute :