Accueil Metavers : HSBC intègre The Sandbox !
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Metavers : HSBC intègre The Sandbox !

Romain Boyer Rédacteur Author expertise
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Pas un jour, ni une semaine sans qu’une marque n’annonce son incursion dans le métaverse. Aujourd’hui, c’est la banque anglaise HSBC qui investit l’univers virtuel. Et pour l’occasion, elle a choisi le français The Sandbox ! 

C’est par un article publié sur son blog que The Sandbox a révélé la nouvelle : celle d’un partenariat entre le métavers français et la banque anglaise HSBC. Un partenariat que la banque a conclu par l’achat d’une parcelle au sein du monde virtuel !

HSBC : Le géant bancaire cède aux sirènes du métavers

Dans le cadre d’un partenariat entre la banque et le métavers The Sandbox, HSBC acquiert une parcelle virtuelle de terrain. Une parcelle qui prendra, comme toutes les autres, la forme d’un NFT. Par ce biais, la banque entend promouvoir son engagement en faveur du sport. A l’avenir, la parcelle achetée pourrait servir d’interface entre la banque et les amateurs de gaming ou de e-sport.

Invité à se prononcer sur ce nouveau partenariat, le directeur Asie de la banque a déclaré :

Nous voyons un grand potentiel (…), ouvrant un monde d’opportunités pour nos clients actuels et futurs et pour les communautés que nous servons. Grâce à notre partenariat avec The Sandbox, nous créerons des expériences de marque innovantes pour les clients nouveaux et existants. Nous sommes ravis de travailler avec nos partenaires sportifs, les ambassadeurs de la marque et Animoca pour co-créer des expériences éducatives, inclusives et accessibles.

Bon à savoir : HSBC n’est pas la première banque à se lancer dans le métavers. Il y a quelques semaines, le géant américain JP Morgan faisait lui le pari de s’installer sur le métavers concurrent : Decentraland.
cryptonaute twitter

The Sandbox continue de se développer avec les partenariats !

Alors que la version grand public du métavers n’est pas encore disponible, The Sandbox continue de nouer des partenariats avec les plus grandes marques. Que ce soit Attari, Adidas, Gucci ou encore Warner Music Studio, toutes ces grandes marques ont en commun d’avoir déjà investi sur le métavers français. Aujourd’hui, la plateforme peut se targuer d’une liste de plus de 200 partenariats conclus avec des marques.

Et pour Sebastien Borget, cette vague n’en est qu’à ses débuts :

Nous sommes ravis de voir de grandes institutions de confiance telles que HSBC nous rejoindre et adopter la culture du Web3, en se connectant avec les utilisateurs par le biais du divertissement, des jeux et des utilisateurs. C’est le début d’une adoption plus large par les institutions qui stimulent les expériences de marque et l’engagement au sein de ce nouvel écosystème.

Contrairement à Decentraland qui est déjà lancé et qui cherche désormais à rendre compatible son métavers avec d’autres, The Sandbox est toujours dans une logique de développement interne. Un développement porté en grande partie par la communauté puisque ce métavers est co-construit par les utilisateurs.

Marques : Quelles stratégies adopter dans le métavers ?

Pour de nombreuses entités, la stratégie à adopter dans le métavers semble encore floue. Néanmoins, ces grands groupes ne souhaitent pas rater le train et décident souvent de s’implanter pour ensuite établir un plan. Sur ce point, le risque semble avoir changé de camp. Si il y a quelques mois il semblait plus risqué de s’implanter dans un métavers, c’est aujourd’hui l’inverse. Le risque de rater une potentielle révolution dans les méthodes de consommation ou de diffusion de la publicité inquiète beaucoup de grandes marques.

Selon Sebastien Borget, les marques pourraient utiliser le métavers comme un outil de communication et de branding. Plutôt que comme un véritable canal de vente.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Romain Boyer Rédacteur

Romain Boyer Rédacteur

Après une licence en économie, un master en management stratégique et un voyage de près de 18 mois à travers le monde, je me suis lancé dans la rédaction web. Toujours en veille des aspects techniques et de nouvelles pratiques sur mon métier, j’écris principalement sur les thématiques naturellement liées à ma formation : finance, économie, immobilier.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram