ActualitésBlockchain

Hyperledger sort la version 2.0 de sa plateforme blockchain Fabric

Crédit : Hyperledger

La fondation Hyperledger vient d’annoncer l’arrivée de la deuxième version stable de sa plateforme open-source de registres distribués (DLT) Hyperledger Fabric.

 

Lancée en 2016 avec le soutien de la fondation Linux, Hyperledger Fabric est rapidement devenu l’une des plateformes DLT les plus utilisées au monde.

La solution est aujourd’hui exploitée par de grandes compagnies telles que Google, Telephonica, IBM, Alibaba, AWS ou encore d’importants consortiums de banques comme we.trade.

Dans un communiqué de presse, la fondation Hyperledger a introduit la version 2.0 de sa plateforme Fabric et présenté ses nouvelles fonctionnalités.

Hyperledger Fabric 2.0 propose une nouvelle gestion du cycle de vie des chaincodes, de nouveaux modèles d’application de code de chaîne pour la collaboration et le consensus, une confidentialité des données ajustable, un nouveau lanceur de chaincode externe et plus généralement de meilleures performances.

La sortie d’Hyperledger Fabric 2.0 est un pas en avant important dans l’évolution en cours du DLT, et a été développée sur la base des commentaires provenant d’une utilisation réelle, a commenté Rob Palatnick, PDG de DTCC et président du conseil d’administration d’Hyperledger

Jerry Cuomo, VP Blockchain Platform chez IBM, a quant à lui déclaré qu’il était impatient de mettre à jour la plateforme blockchain IBM afin de tirer parti des nouvelles capacités de Fabric 2.0.

Oracle est ravi de la sortie de Fabric 2.0. Les fonctionnalités de cette version bénéficieront directement à ces clients qui recherchent de meilleures capacités de confidentialité des données, des performances accrues et un mécanisme de consensus décentralisé. Oracle est très attaché à Hyperledger Fabric, et nous tenons à féliciter la communauté pour cette étape importante,” a ajouté Mark Rakhmilevich, directeur blockchain production management chez Oracle.

Cet été, la fondation Hyperledger annonçait l’arrivée de son premier projet de blockchain publique avec Hyperledger Besu.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*