ICO : La startup de mining CryptoSolarTech va rembourser les investisseurs

CryptoSolarTech, une startup espagnole spécialisée dans le minage de crypto-monnaies, a annoncé qu’elle rembourserait l’intégralité des fonds perçus lors de son ICO. Cette décision fait suite à un refus de permis de construire pour sa ferme minière.

 

Durant l’été 2018, CryptoSolarTech a mené une levée de fonds virtuelles (ICO) pour le lancement de sa crypto-monnaie CST et récolté près de 68 millions de dollars.

Basée à Malaga, la jeune pousse avait pour ambition de construire un immense centre minier dans le sud de l’Espagne, d’utiliser uniquement de l’énergie solaire et d’y installer plus de 5000 machines ASICs dédiées au minage de Bitcoin, Ethereum ou encore Dash.

Selon CryptoNoticias, CryptoSolarTech annule son projet et va rembourser les personnes ayant investi dans son ICO dans les 60 prochains jours.

“La fermeture du projet est liée au refus d’obtenir des permis pour la construction de sa ferme minière.” a expliqué le média espagnol spécialisé.

Suite au refus de permis de construire, Montbrun Private Capital, le plus important contributeur de l’ICO avec 35 millions de dollars investis, a demandé le remboursement de sa participation, entrainant ainsi la fin du projet.

À l’automne, l’entreprise blockchain singapourienne Commons Foundationrécemment rejointe par le groupe Bitfurya également dévoilé une initiative similaire visant à construire un centre de minage utilisant des énergies renouvelables au Paraguay.

> Le régulateur allemand bloque le projet ICO de la société Rise

> Minage Bitcoin : Bitmain dévoile sa nouvelle puce ASIC BM1397


La newsletter de Cryptonaute :