Accueil Les banques Russes pourraient perdre 700 millions de $ par an, la faute au Rouble numérique ?
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Les banques Russes pourraient perdre 700 millions de $ par an, la faute au Rouble numérique ?

Charles Ledoux
russie-rouble-numérique
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

En Russie, un cabinet financier vient de se prononcer sur l’impact du lancement du rouble numérique. Un lancement qui pourrait se traduire par de fortes pertes pour le secteur bancaire, au profit des magasins de détail. Pour le consommateur, l’impact semble encore difficile à mesurer.

Rouble numérique : des pertes pour le secteur bancaire ?

Alors qu’elles étaient souvent vus comme des menaces pour Bitcoin ou Ethereum, les monnaies numériques de banques centrales sont aujourd’hui mieux acceptées. Probablement parce qu’elles sont devenues inéluctables pour beaucoup. Notamment en Russie. Comme de nombreuses autres banques centrales à travers le monde, la banque centrale russe (CBR) travaille sur le lancement de sa monnaie numérique de banque centrale (CBDC) depuis 2020. 

Selon le cabinet d’experts financiers Yakov and Partners, le lancement du rouble numérique se traduirait par des pertes à hauteur de 50 milliards de roubles par an (715 millions de dollars) pour les banques commerciales du pays. En effet, le cabinet financier estime que les paiements en rouble numérique vont remplacer une partie des paiements qui s’effectuent aujourd’hui par des moyens de paiement traditionnels comme les cartes bancaires.

À l’inverse, le lancement pourrait profiter aux chaînes de magasins pour les mêmes raisons et dans des proportions quasiment équivalentes. Pour ces acteurs, on voit donc le lancement du rouble numérique d’un bon œil. Car cela se traduira inéluctablement par une baisse des frais de transaction.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

cryptonaute twitter

Quid des consommateurs ?

Gagnant pour les commerçants, perdant pour les banques, le lancement du rouble numérique risque d’être plus neutre pour les consommateurs. Si les paiements seront facilités et plus rapides par ce biais, le mécanisme lancé par la banque centrale russe ne prévoit pas de pouvoir accumuler des intérêts sur son solde de rouble numérique. À l’inverse des dépôts bancaires. Si le rouble numérique pourrait permettre d’économiser certains services bancaires, il semble aujourd’hui difficile de chiffrer l’impact global du rouble numérique sur le portefeuille des citoyens.

Le rouble numérique de la banque centrale doit devenir la troisième forme de monnaie nationale. Après les espèces et la monnaie électronique. Les instances russes estiment qu’il sera utilisé comme un moyen de paiement, mais également comme une réserve de valeur. Si son impact sur les paiements bancaires parait bien réel, le rouble numérique n’a pas vocation à les remplacer.

S’il a été longtemps été question de viser le lancement du rouble numérique pour la fin de l’année 2023, le calendrier semble avoir été retardé. Car si la phase pilote a démarré il y a un an, les premiers déploiements en conditions réelles sont prévus pour avril 2023. Le lancement définitif et complet de l’actif est quant à lui prévu pour 2024.


Source : News Bitcoin


Pour approfondir sur le sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram