L’Inde se penche sur une crypto-monnaie de banque centrale (CBDC)

La Banque de réserve de l’Inde (RBI) étudie la possibilité d’émettre une crypto-monnaie de banque centrale (CBDC) visant à devenir l’équivalent numérique de sa monnaie nationale.

 

D’après CCN, dans son dernier rapport annuel, la RBI a annoncé la création d’un groupe interministériel afin d’examiner la possible mise en place d’une monnaie numérique développée sur une blockchain. La devise servirait à effectuer des opérations financières uniquement à l’intérieur du pays.

Pour justifier la mise en place d’une CBDC, la RBI a mentionné l’arrivée des jetons numériques et la hausse des coûts engendrée par la mise en place de la monnaie fiduciaire en papier et en métal.

“La RBI a constitué un groupe interministériel pour étudier et fournir des conseils sur l’opportunité et la faisabilité d’introduire une monnaie numérique de banque centrale.”

Le mois dernier, l’audience accordée par la Cour suprême de l’Inde concernant la directive de la RBI dont le but est d’interdire aux institutions financières de traiter des transactions liées à la crypto-monnaie a été ajournée au 11 septembre 2018.

L’Inde n’est pas le seul pays à se pencher sur ce type de devise virtuelle, la Banque de Thaïlande a récemment annoncé se lancer dans le développement de sa CBDC. Au début du mois d’août, la Banque d’Espagne a publié un rapport indiquant que la mise en place d’une CBDC pourrait aider l’économie nationale.

> L’UE discutera de la réglementation crypto-monnaie en septembre

> Le ministère des Finances allemand met en garde contre les crypto-monnaies d’états