ActualitésBlockchainFinancement et Acquisition

L’investissement en capital-risque dans les startups blockchain en forte augmentation

D’après un récent rapport, l’investissement des sociétés de capital-risque dans les startups blockchain a augmenté de plus de 280% en 2018.

 

Alors que les cours des crypto-monnaies ont connu une forte baisse et que l’intérêt pour l’investissement dans les ICO s’est estompé depuis le début de l’année, une étude menée par le groupe de recherche Diar révèle que les jeunes pousses blockchain attirent de plus en plus d’argent de capital-risqueurs.

“Les ICO étaient censées perturber la levée de capitaux. Et beaucoup réclamaient la fin du capital-risque tel que nous le connaissons. Mais les marchés ont corrigé et la majorité des jetons ont vu leur prix baisser de plus de 90%. Si les projets sont maintenant plus réticents à mobiliser des capitaux par le biais des ICO, le capital-risque traditionnel continue d’augmenter dans l’espace Blockchain.” peut-on lire dans le rapport.

En effet, les startups blockchain ont récolté près de 3,9 milliards de dollars via des investissements en capital-risque – durant les 3 premiers trimestres 2018 – soit une augmentation de 280% par rapport au total récolté en 2017. En outre, le nombre d’opérations financières a doublé dans ce secteur et les investisseurs sont majoritairement basés aux USA (79%) ou en Asie (16%).

Source : Diar.co

Le plus gros deal de l’année a été dirigé par le hedge fund Sequoia Capital avec un investissement de 400 millions de dollars dans Bitmain. En 7ème position, on retrouve la levée de fonds de 77 millions de dollars menée par Draper Esprit pour la startup française Ledger.

Selon les experts de chez Diar, le flou juridique autour des ICOs ainsi que le manque d’obligation de leur émetteur seraient responsable de leur perte de vitesse.

“Les ICO sont non seulement examinées de près par les régulateurs, mais les émetteurs n’ont également aucune obligation contractuelle de fournir un produit – une réalité qui semble jusqu’à présent être le cas avec le faible nombre de produits réels lancés et adoptés.” a écrit Diar.

> L’Assemblée nationale adopte un cadre juridique pour les ICOs

> Plus d’une ICO sur 2 meurt dans les 4 mois après son lancement

> Il y a désormais plus de 300 fonds d’investissement crypto-monnaie en activité

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*