Accueil Investissement crypto : L’âge est il un facteur discriminant ?
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Investissement crypto : L’âge est il un facteur discriminant ?

Charles Ledoux

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

age-crypto
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Si le cliché consiste à accoler un intérêt du marché crypto inversement proportionnel à l’âge, qu’en est-il réellement ? C’est ce que nous allons tenter de voir en cherchant à déterminer si l’âge est un paramètre suffisamment pertinent dans l’élaboration du “portrait-robot” d’un investisseur crypto. Pour cela, nous étudierons plusieurs marchés. En France, dans plusieurs pays d’Europe, mais aussi aux États-Unis.

France : Un investisseur sur deux a moins de 35 ans

C’est l’une des conclusions du dernier rapport de l’ADAN, une association qui œuvre pour le développement des actifs numériques en France. Menée conjointement avec le cabinet de conseil KPMG, cette longue enquête consacrée à l’étude du phénomène crypto et web3 en France et en Europe s’est notamment penchée sur le profil sociologique des investisseurs. Et si les hommes sont plus représentés que les femmes, la variable de l’âge parait être encore plus pertinente pour dégager les caractéristiques d’un portrait robot de l’investisseur.

Ainsi, actuellement, 48 % des détenteurs de crypto français n’ont pas encore soufflé leur trente-cinquième bougie. Un chiffre en augmentation par rapport à 2022 qui pourrait nous laisser penser à croire que le très jeune public (proche de 18 ans) est tout aussi, si ce n’est plus,  impliqué dans l’univers crypto. L’enquête, qui se concentre aussi sur les profils ayant l’intention d’investir en crypto, permet également d’illustrer que 30 % des intentionnistes ont moins de 35 ans. Ici encore, ces chiffres sont en augmentation par rapport à l’année précédente (29 %). Pour remettre ces chiffres en perspective, la classe d’âge des 18 – 35 ans ne représente que 25 % de la population française. Environ 17 % de cette classe d’âge possède désormais des actifs numériques. C’est une fois encore, plus que l’an dernier (12 %).

Si la jeunesse semble être un facteur favorable à l’investissement, est-ce que le rapport est linéaire entre desintérêt porté aux actifs numériques et âge ? Et il semblerait que cela soit aussi le cas. Si l’on en croit les statistiques de l’INSEE, près de 21 % de la population française aurait plus de 65 ans. Pourtant, ils ne représentent que 7 % des investisseurs crypto, soit près de 7 fois moins que les 18 – 35 ans. 

cryptonaute twitter

La France : un cas loin d’être isolé en Europe

Si en France l’âge est une variable décisive, qu’en est-il ailleurs en Europe ? Chez nos voisins, la même dynamique s’observe. Une dynamique qui permet d’autant plus facilement de justifier l’âge comme un paramètre pertinent pour présenter l’investisseur crypto. Si on prend le cas de l’Allemagne, 25 % des 18 – 35 ans possèdent des actifs numériques. Soit 8 points de plus qu’en France. Comme observé dans l’hexagone, près de la moitié des holders de crypto sont à ranger dans cette tranche d’âge.

Même constat aux Pays-Bas ou 27 % des 18-35 ans possèdent des actifs numériques pour 53 % du panel global des détenteurs. Cet élément est même exacerbé au Royaume-Uni avec 29 % des 18-35 disposant de cryptos. Outre-Manche, les 18-34 ans représentent 62 % des holders. Dans d’autres pays analysés par l’enquête comme l’Italie, la tendance s’observe aussi, bien qu’elle se manifeste dans une moindre mesure.

En France comme partout dans le monde, les plus jeunes montrent de l’intérêt pour l’investissement crypto

Pour l’ensemble des pays étudiés, le même schéma semble donc se répéter. A savoir une appétence pour le marché en fonction de la jeunesse et un rejet de celui-ci de plus en plus marqué à mesure que l’âge des sondés augmente. Ailleurs dans le monde, la tendance est aussi respectée. Au pays de l’Oncle Sam, une étude publiée en 2021 par Pew Research Center mettait en avant que 16 % des américains avaient déjà investi dans des actifs numériques tels que Bitcoin. En isolant les 18 – 29 ans, la proportion grimpait à 31 %, soit près du double de l’ensemble de la population.

Comment expliquer cette dynamique ?

Plusieurs éléments peuvent être mis en avant pour justifier et valider ces chiffres. A commencer par la temporalité. Né en 2009, Bitcoin est forcément plus contemporain d’une personne née en 2000 qu’en 1950. Chez les plus jeunes, la défiance du système économique et monétaire traditionnel semble être aussi plus ancré que chez d’autres tranches de la population. Les trentenaires d’aujourd’hui ont par exemple connu la crise financière de 2008 et ses retombées. Et parmi les nombreuses retombées, l’émergence du Bitcoin.

L’an dernier, une étude menée par CNBC tendait à montrer que les 18-35 ans étaient 17 % plus susceptibles d’utiliser les médias sociaux pour rechercher des pistes d’investissement. Lorsque l’on sait que les réseaux sociaux sont aussi plus utilisés par la jeune génération que par leurs ainés, on comprend pourquoi Bitcoin et le marché crypto reste aussi une affaire de jeunesse.

D’autres analystes justifieraient ces éléments par une appétence au risque plus importante chez les plus jeunes. Si l’on en croit une étude publiée en 2022 par le site belge Lecho, près d’un investisseur sur 5 de moins de 35 ans considèrerait la crypto comme un placement non risqué. Une proportion bien supérieure à l’ensemble de la population et une logique que l’on retrouve aussi en finance traditionnelle sur des produits comme l’assurance-vie. Chez le jeune public, les produits souscrits ont souvent plus tendance à s’axer sur le rendement et le risque pour tendre vers plus de sécurité à l’approche de la retraite. En d’autres termes, les actifs numériques seraient liés au risque, lui-même plutôt lié à la jeunesse.


Source : Rapport ADAN et cabinet KPMG / Enquête américaine de Pew Research Center


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Section Expertise

  • Bitcoin et Bitcoin mining
  • Compréhension technique de la technologie blockchain et de son fonctionnement
  • Business development et entrepreneuriat
  • Interviews et enquêtes spéciales

Section Accomplissements

Section Éducation 

  • Diplômé de la Crypto Academy : “Les fondamentaux de Bitcoin et des crypto-monnaies”
  • Bac Scientifique mention Européenne

Section bonus

  • Auteur de plusieurs ouvrages.
  • 30k+ vues sur sa chaîne Youtube
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram