Les investisseurs chinois à l’origine du rallye haussier sur Bitcoin ?

Selon certains analystes, les investisseurs chinois tentent d’échanger leurs yuans contre d’autres actifs tels que le dollar et le Bitcoin afin de se protéger d’une potentielle chute du cours de leur monnaie nationale.

 

Depuis le début du mois, le cours de Bitcoin a enregistré près de 50% de gains et évolue désormais autour des 8000$. D’après Forbes, citant plusieurs experts de l’industrie cryptographique, la récente hausse du prix de la pièce numérique pourrait avoir été provoquée par des investisseurs basés en Chine.

Alors que le yuan a chuté de 2% par rapport au dollar au cours des 15 derniers jours, suite à l’annonce du président américain Donald Trump au sujet d’une augmentation des taxes douanières sur les produits chinois, les investisseurs chinois craindraient que la chute s’accentue et tenteraient de sécuriser leurs fonds en investissant dans d’autres actifs. La Chine a récemment répliqué en imposant des droits de douane sur 60 milliards de dollars de produits américains.

Les investisseurs chinois se tourneraient notamment vers Bitcoin et les stablecoins, des jetons numériques adossés à des monnaies fiduciaires comme le dollar.

“J’ai parlé à un groupe de commerçants sur le terrain à Hong Kong. Les tokens stables sont en plein essor parce que les gens retirent de l’argent de Chine et de Hong Kong. Les investisseurs asiatiques achètent du Tether (USDT) afin de sortir de leur monnaie nationale.” a déclaré Philippe Bekhazi, PDG du crypto-exchange new-yorkais XBTO.

La Chine a interdit le commerce de bitcoins à l’automne 2017 et fermé l’ensemble des plateformes d’échange de crypto-monnaies du pays. Elle envisage également d’interdire le minage de bitcoins.

Aujourd’hui, les cryptotraders chinois passent par des applications comme WeChat, une populaire application mobile de messagerie et de paiement chinoise, pour vendre et acheter des bitcoins de gré à gré (transaction conclue directement entre le vendeur et l’acheteur sans l’intermédiaire d’une bourse). Ainsi, il est extrêmement compliqué de mesurer le volume d’échange de bitcoins réel dans l’empire du milieu.

La semaine dernière, WeChat a d’ailleurs mis à jour ses conditions d’utilisation et interdira les transactions en crypto-monnaies sur son service à partir du mois prochain.

> AT : BTC/USD en surachat immédiat et semaine S pour XRP ?

> Bakkt espère lancer ses futures sur Bitcoin en juillet 2019

> La SEC reporte à nouveau sa décision pour l’ETF Bitcoin de Bitwise

Crédit miniature : Pixabay – Yuan


La newsletter de Cryptonaute :